PSG : Wanda Nara a fait vivre un enfer à Galatasaray

PSG : Wanda Nara a fait vivre un enfer à Galatasaray

Icon Sport

Il y a quelques jours à peine, Galatasaray annonçait l'arrivée en prêt de Mauro Icardi en provenance du PSG. Wanda Nara, femme et agente de l'Argentin, s'est montrée intransigeante lors des négociations.

Au début de l'été, le PSG souhaitait faire partir une longue liste d'indésirables. Une liste dans laquelle figurait Mauro Icardi. Mais l'ancien de l'Inter n'était pas plus chaud que cela à l'idée de quitter Paris et son salaire confortable. Mais visiblement, les arguments du PSG ont été bons, puisque les indésirables sont tous partis, que ce soit en transferts déinitifs ou en prêts. C'est le cas de Mauro Icardi, qui a trouvé un point de chute en prêt du côté de Galatasaray. Le club turc a bataillé lors des négociations, que ce soit avec le PSG ou Wanda Nara, réputée dure en affaires. Et ça n'a pas manqué...

Wanda Nara, Galatasaray déjà mis à mal 

Comme nous le rapporte ces dernières heures le Daily Mail, Wanda Nara a très vite fait comprendre au club turc qu'elle exigeait beaucoup pour envoyer son mari à Istanbul. L'Argentine avait en tout six demandes, dont : un chauffeur à disposition 24 heures sur 24 pour emmener les Icardi où ils veulent à Istanbul, un chef personnel pour gérer la diète de Mauro Icardi, tout comme une propriété pour la famille avec une sécurité privée. A noter que Wanda Nara a également demandé de rester dans un hôtel jusqu'à décembre et que Galatasaray trouve des écoles pour ses enfants. Des demandes onéreuses forcément pour le club turc, mais qui ont été acceptées. Le PSG, quant à lui, devra s'acquitter d'une très large partie du salaire de Mauro Icardi. En effet, les champions de France prendront en charge 90% du salaire de l'Argentin de 29 ans, soit 6 millions d'euros. Paris va désormais devoir espérer que son joueur se montre sous son meilleur jour à Istanbul, dans le but d'une vente l'été prochain. Pour rappel, Icardi est encore sous contrat avec le PSG jusqu'en juin 2024.