PSG : Verratti in extremis, le Barça y a cru

PSG : Verratti in extremis, le Barça y a cru

Après un gros recrutement cet été, le FC Barcelone souhaitait finir en beauté. Le club catalan, incapable de financer le transfert du Mancunien Bernardo Silva, s’est notamment penché sur Marco Verratti. Mais sans surprise, le Paris Saint-Germain a refusé de discuter.

Fausse joie pour les supporters du FC Barcelone. Jeudi soir, dans les dernières heures du mercato, Joan Laporta confirmait au journaliste Gerard Romero les signatures des latéraux Marcos Alonso et Hector Bellerin. Et au passage, le président des Blaugrana évoquait une dernière surprise pour les fans. Autant dire qu’une telle annonce a provoqué pas mal de rumeurs dans la soirée, en vain puisque personne n’a débarqué après les deux Espagnols. Alors pourquoi cette annonce ?

En réalité, le Barça a bien tenté un gros coup dans le sprint final. L’objectif était d’amener un milieu de terrain à la demande de l'entraîneur Xavi. Il était évident que la surprise ne serait pas Bernardo Silva, Manchester City et le Portugais lui-même ayant démenti l’hypothèse d’un départ. Alors selon les informations de Goal, le FC Barcelone s’est penché sur Marco Verratti ! Ce n’est évidemment pas la première fois que le club catalan s’intéresse au milieu du Paris Saint-Germain. Son intérêt pour l’Italien a d’ailleurs provoqué des tensions avec la direction francilienne ces dernières années.

Le Barça a aussi tenté Fekir

On apprend donc sans surprise que le champion de France a catégoriquement refusé de vendre Marco Verratti. Pour commencer, on imagine que le Paris Saint-Germain n’a aucune envie de renforcer le Barça, un club ennemi et potentiel concurrent en Ligue des Champions. Mais surtout, les Parisiens n’ont aucun intérêt à se séparer d'un joueur auteur de prestations remarquées depuis le début de la saison. Le « Petit Hibou » régale aux côtés de Vitinha et fait le bonheur du coach Christophe Galtier. A noter que le Barça aurait également convoité le Français Nabil Fekir, sans parvenir à un accord avec le Betis Séville.