PSG : Un tiers de joueurs bidons, Djellit veut des têtes !

PSG : Un tiers de joueurs bidons, Djellit veut des têtes !

Icon Sport

Samedi après-midi, le PSG a concédé une nouvelle défaite au Parc des Princes, face à Lille. Très inquiétant avant le choc contre le Bayern Munich…

Les hommes de Mauricio Pochettino ont perdu une bataille importante dans la course au titre. En s’inclinant face à Lille, ils ont surtout préparé de la pire des façons le choc face au Bayern Munich en quart de finale aller de la Ligue des Champions. La faute à un Neymar hors du coup et exclu en fin de match, mais pas uniquement. Selon le journaliste Nabil Djellit, le PSG compte au sein de son effectif beaucoup trop de joueurs « surcotés » et qui n’ont tout simplement pas le niveau pour évoluer à Paris. Ce qui amène inéluctablement à perdre des matchs en Ligue 1 et à sérieusement trembler pour le titre de champion de France.

« Le PSG peut tout perdre, l’hypothèse est possible. Cette Ligue 1 est illisible. Déjà, avec huit défaites, ils sont encore dans la course au titre, ce qui est incroyable, surréaliste. Le match face au Bayern va être important, même au niveau mental, chez les joueurs du PSG. Parce que là, on attend une réaction. Ils ont clairement pris un coup derrière la tête. A l’aller, à Lille, il n’y avait ni Neymar, ni Mbappé. Et le PSG avait livré une meilleure performance collective. Je trouve qu’il y a un tiers de l’effectif du PSG qui est surcoté pour un club de ce gabarit là. Et puis, Neymar… certains vont lui trouver des circonstances atténuantes, moi pas… » a commenté le consultant d’Europe 1 avant de brièvement s’attarder sur le n°10 du Paris Saint-Germain.

« Même si j’adore la virtuosité du joueur. C’est certainement un des meilleurs joueurs brésiliens de l’histoire. Mais, moi je trouve qu’il y a un problème. On nous avait expliqué que Leonardo était revenu pour rétablir l’autorité de l’institution PSG, que les joueurs n’allaient plus être au-dessus du club, qu’ils allaient gérer leurs émotions. Franchement, moi, Neymar, à part le fait qu’il se blesse une fois sur deux, qu’il soit souvent expulsé en L1 (ndlr, 4 fois depuis 2017), on est très très loin du compte ! Je ne remets pas en compte ses qualités de footballeur, mais enfin, c’est un accident industriel financièrement ! ». Voilà qui a le mérite d’être clair. A Neymar de se rattraper à l’occasion de la double confrontation face au Bayern Munich en Ligue des Champions. Après son carton rouge récolté contre Lille, il sera attendu comme jamais.