PSG : Transfert, Euro, Totti, Digne se plait à la Roma

PSG : Transfert, Euro, Totti, Digne se plait à la Roma

Photo Icon Sport

Considéré comme l’éternel remplaçant du PSG au poste d’arrière gauche, Lucas Digne a bien senti que le vent avait tourné la saison passée. Il a trouvé un second souffle en Italie.

En raison de prestations décevantes quand il était appelé à suppléer Maxwell, l’ancien lillois avait vu le PSG recruter Layvin Kurzawa, et être donc envoyé en prêt à l’AS Roma, pour s’aguerrir et retrouver du temps de jeu. Une première mission accomplie alors qu’il a croqué dans un football italien très différent de celui pratiqué en Ligue 1. « Je sens vraiment la différence au niveau défensif et au niveau tactique. C’est vraiment une autre mentalité. Tout doit être bien organisé. Chacun sait ce qu’il a à faire. Toute la semaine, on travaille dessus. C’est vraiment important pour un défenseur et je suis content d’être là-bas », a expliqué Lucas Digne sur RMC, rappelant au passage que cela lui permettait de côtoyer l’une de ses idoles de jeunesse, mais aussi une légende du football italien.

« Totti ? C’est magnifique. C’est quelqu’un qui aime énormément partager. J’avais un maillot de lui quand j’étais petit. C’est forcément quelque chose de magique. Il est vraiment chaleureux », a confié le joueur qui appartient toujours au PSG, mais qui avoue pour le moment n’avoir aucune idée au sujet de son avenir, alors que la Roma peut l’acheter de manière définitive. « Je n’ai pas de décision prise parce que ça ne dépend pas du tout de moi. Je suis très bien à Rome et je donne tout pour le club, et cela tant que j’y serai (son prêt se termine en juin). On verra ce qui se passera après », a prudemment avancé Lucas Digne, qui sait que tout peut aussi dépendre de son été, avec ou sans l’équipe de France à l’Euro.

L'Euro comme grand objectif

« C’est un objectif pour moi. J’étais parti chercher du temps de jeu aussi pour cet objectif, pour pouvoir faire l’Euro en France. J’essaye de mettre toutes mes chances de mon côté pour y arriver », a expliqué l’international français, qui a été appelé lors des deux derniers rassemblements, et se trouve à la lutte avec Trémoulinas, Kurzawa et Clichy pour une place de remplaçant de Patrice Evra chez les Bleus.