PSG : Qualifié ou viré, Pochettino est prévenu !

PSG : Qualifié ou viré, Pochettino est prévenu !

Icon Sport

Le Paris Saint-Germain va reprendre la Ligue 1 avec un déplacement compliqué dimanche à Lyon. Mais pour Mauricio Pochettino c'est la Ligue des champions qui est décisive.

Un an presque jour pour jour après sa nomination au poste d’entraîneur du Paris Saint-Germain, en lieu et place de Thomas Tuchel, Mauricio Pochettino a survécu à la trêve hivernale malgré des performances indignes de l’effectif dont l’entraîneur argentin dispose. Si le PSG fonce vers le titre de champion de France de Ligue 1, sauf catastrophe, sur le plan tactique on se demande encore à quoi veut jouer l’ancien coach de Tottenham avec Mbappé, Messi et Neymar. Tandis que les rumeurs poussent Zinedine Zidane sur le banc du club de la capitale, alors que Pochettino a encore un an et demi de contrat, du côté du Parisien on précise à la veille du match contre Lyon que l’Argentin jouera gros au Groupama Stadium car même du côté du Qatar on commence à sérieusement s’agacer des prestations de l’équipe parisienne. « Entre fantasmes et réalité dès qu’il s’agit du prince Tamim, le propriétaire du club, on dit Doha très déçu par l’apport de l’entraîneur dans le mécano parisien. Sa méfiance personnelle envers Leonardo, le directeur sportif, ajoute une obscurité que n’a pas levée l’arrivée de Leo Messi, pas très fan de son compatriote en privé », explique Dominique Sévérac, qui ne voit pas une décision tomber à l’encontre de Mauricio Pochettino, même en cas de défaite à Lyon.

Pochettino sait que son avenir au PSG est lié à la Ligue des champions

Cependant, l’entraîneur du Paris Saint-Germain est nettement plus attendu en février et mars contre le Real Madrid en Ligue des champions. Pour le propriétaire du PSG, si un titre de Champion de France est le minimum syndical, la C1 ne devra pas s’arrêter lors des huitièmes de finale, et Mauricio Pochettino le sait. Karim Benzema et ses coéquipiers devront être balayés, sinon le coach argentin le paiera au prix fort. « Pochettino doit maintenir le PSG dans les quatre derniers candidats au sacre. Pour son avenir personnel, aussi. Engagé jusqu’en juin 2023, il posséderait très peu de chances d’honorer sa dernière année en cas d’élimination en C1 avant le stade des demi-finales, même si aucun objectif écrit n’est inscrit dans son contrat. Il s’agit d’une exigence tacite », affirme le quotidien francilien.

Après la finale jouée, et perdue, par le Paris Saint-Germain version Thomas Tuchel, et la demi-finale de l'an dernier contre Manchester City, Mauricio Pochettino n'a pas le droit de ramener le club de la capitale à un niveau moindre en 2022. Le challenge est donc clair pour l'ancien manager de Tottenham, et à ce stade de la saison, si rien ne change, on voit vraiment mal comment le PSG pourrait rejoindre le dernier carré de la Ligue des champions. A lui de trouver la solution pour sauver son boulot, si telle est son intention au moment où Manchester United lui tend les bras.