PSG : Platini, Zidane, Leonardo défend Mbappé et le Qatar

PSG : Platini, Zidane, Leonardo défend Mbappé et le Qatar

Photo Icon Sport

« Vaut mieux faire envie que pitié ». C’est par cette expression que Leonardo a résumé les attaques dont le PSG fait régulièrement l’objet.

Notamment récemment quand Michel Platini a expliqué que le PSG n’avait rien de Parisien ou de Français en raison de sa toute puissance financière qui le rend certes compétitif, mais complètement coupé de son histoire selon l’ancien président de l’UEFA. « Le PSG cherche à faire comme les grandes équipes. Si c’est Français, Brésilien, Allemand ou Qatari, ça ne change rien. On ne regarde pas le passeport pour faire venir des gens au club. Il a dit à peu près la même chose quand le Qatar est arrivé ici, en 2011. C'était le même commentaire. Honnêtement, je ne veux même pas parler de racisme, on laisse ça de côté. Mais on peut parler de jalousie. Ça ressemble à de la jalousie. Mais comme le dit un proverbe français, il vaut mieux faire envie que pitié. Alors ça va », a répondu un Leonardo déchainé en zone mixte après le match face à Bruges, notamment pour rappeler que les déclarations de Zinedine Zidane au sujet de Kylian Mbappé n’avaient pas lieu d’être.

« Honnêtement ça agace. Je pense que ce n’est pas le moment de parler de ça. Les discussions autour de Mbappé ça agace. Il a un contrat de deux ans et demi. C’est agaçant. De parler de volonté, de rêve etc, ce n’est pas le moment. Kylian est un joueur très important pour nous. Il est le meilleur jeune joueur que la France possède, il est un des meilleurs joueurs du monde », a prévenu Leonardo, qui a en tout cas pris son rôle à coeur en montant au créneau pour défendre à la fois sa star, et son club.