PSG : Pierre Ménès crie au scandale contre l'arbitre

PSG : Pierre Ménès crie au scandale contre l'arbitre

Photo Icon Sport

Que l'on soit supporter ou non du PSG, le but refusé à Moise Kean en première période  contre Monaco après usage de la VAR reste une énigme. Pierre Ménès estime que cela a changé la face du match même si Paris s'est écroulé.

Le match entre l’AS Monaco et le Paris Saint-Germain a débouché sur une rencontre pour le moins spectaculaire alors que l’on pensait que la messe était dite pour le club de la Principauté. Mais les deux buts refusés au PSG en fin de première période ont permis de maintenir le suspense. Si le but de Kylian Mbappé a été logiquement refusé après usage de la VAR, celui juste avant, toujours après usage de la VAR, signé Moise Kean semble toujours aussi incompréhensible. Sur les images données par Téléfoot, il n’y a aucun doute, le but de l’attaquant italien est valable. Pour Pierre Ménès, Clément Turpin, qui n’a évidemment donné aucune explication après la rencontre, s’est totalement raté avec ses amis de l’assistance vidéo installés, eux, à Paris.

« On a eu droit à un super match entre Monaco et Paris. Alors c’est vrai que le PSG était très diminué, mais l’ASM aussi : quand il manque Lecomte, Aguilar et Ben Yedder, c’est beaucoup pour une équipe aussi jeune. Toujours est-il que sans monsieur Turpin, le champion en titre aurait dû mener 3-0 à la mi-temps, Mbappé marquant ses 98e et 99e buts en L1 avant que Keane n’inscrive le troisième. Un but totalement valable mais refusé de façon incompréhensible par monsieur Turpin et par la VAR. Une décision inique et scandaleuse, qui a évidemment faussé le match parce qu’à 0-2 les Monégasques étaient encore en vie, à 0-3 le match était plié », explique, sur son blog, Pierre Ménès, qui estime toutefois que le Paris Saint-Germain ne peut s'en prendre qu'à lui-même en seconde période.