PSG : Paris se prend un vent, il tentait de récupérer 9,4 ME

PSG : Paris se prend un vent, il tentait de récupérer 9,4 ME

Photo Icon Sport

Dans un dossier qui avait provoqué un gros débat il fut un temps, les clubs professionnels continuent de payer doublement des taxes sur l’organisation des matchs.

En effet, les clubs sont assujettis à la TVA mais aussi à la taxe sur les spectacles, ce qui sale bien évidemment l’addition et coûte des sommes non négligeables. Quatre formations de Ligue 1, à savoir le PSG, Nantes, Lille et Rennes, ont ainsi contesté, comme ils en ont le droit, cette double taxation devant la justice. Une demande en exemption avait ainsi été remplie en temps et en heure.

Six ans après les faits, puisque cela portait par exemple pour Paris sur la saison 2012-2013, la Cour administrative d’appel de Versailles a débouté les quatre clubs de Ligue 1. Le Paris Saint-Germain contestait ainsi le règlement de cet impôt qui se monte au total à 9,4 ME, et espérait donc récupérer cet argent déjà versé. Lille réclamait par exemple 1,7 ME de son côté. Les clubs concernés peuvent faire appel de cette décision devant le conseil d’état, précise L’Equipe.