PSG : Paredes et Kalimuendo, Al-Khelaïfi obligé de vendre !

PSG : Paredes et Kalimuendo, Al-Khelaïfi obligé de vendre !

Photo Icon Sport

Leonardo ne cesse de le répéter, ce mercato estival ne ressemble à aucun autre et même le PSG est contraint de vendre afin de pouvoir acheter.

Malgré la puissance financière d’un état tel que le Qatar, le Paris Saint-Germain n’a pas échappé à la crise financière engendrée par le confinement. Ce contexte très particulier oblige Leonardo à se « montrer imaginatif » sur le marché des transferts, comme il l’avait indiqué au micro de Canal Plus. Au-delà de solliciter des prêts avec option d’achat, comme cela a été le cas avec Alessandro Florenzi, le directeur sportif de Paris doit boucler certaines ventes afin de réduire la masse salariale du club. Plus que jamais, des départs sont indispensables afin de pouvoir réinvestir de l’argent et renforcer l’équipe.

Gueye, Diallo et Draxler veulent rester

En ce sens, Julian Draxler est toujours poussé vers la sortie. Mais selon Le Parisien, il sera très délicat de convaincre l’Allemand de quitter Paris, à un an de la fin de son contrat. Bien que remplaçant, l’ex-meneur de jeu de Wolfsburg se sent bien dans la capitale française, et a bien l’intention d’y rester le plus longtemps possible. Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi, qui ont vendu Loic Mbe Soh pour 1 ME à Nottingham Forest (D2 anglaise) cherchent donc d’autres solutions afin de faire rentrer de l’argent frais dans les caisses du Paris Saint-Germain.

Et selon le quotidien régional, les deux hommes sont intéressés par un départ de Leandro Paredes, lequel jouit d’un salaire colossal et qui ne s’est jamais imposé comme un titulaire véritablement indiscutable. Plus surprenant, le PSG consentirait aussi à laisser partir le jeune  et prometteur Arnaud Kalimuendo. Ciblé par Pescara, le Titi de 18 ans cherche un club de première division, en France ou ailleurs. Un éventuel transfert est estimé à 10 ME, mais le PSG n’exclut pas non plus de le prêter. Par ailleurs, Gueye ou encore Diallo ne seront pas forcément retenus en cas d'offre, mais il est bien précisé qu’il sera très délicat, pour ne pas dire impossible, de convaincre ces deux joueurs de faire leurs valises un an seulement après leur arrivée…