PSG : Neymar n'a pas fait le guignol au Brésil

PSG : Neymar n'a pas fait le guignol au Brésil

Photo Icon Sport

Confiné au Brésil durant la période de confinement, Neymar travaille d’arrachepied pour revenir au top de sa forme avec le PSG après la crise du coronavirus.

Quand on connait le personnage, il y a de quoi douter du professionnalisme de Neymar dans sa luxueuse villa de Rio de Janeiro. Mais en fin de semaine dernière, l’attaquant du Paris SG se voulait rassurant son état physique et sur sa détermination. « Je profite de ce moment de distanciation sociale pour maintenir ma forme physique. Ricardo a préparé un programme d'entraînement intense pour que je sois prêt dès le retour des compétitions » indiquait notamment Neymar. Visiblement, l’ancienne star du FC Barcelone a bien compris qu’il n’était pas en vacances durant cette période de confinement à Rio. Une version confirmée par la journaliste brésilienne d'Europe 1 Isabela Pagliari, toujours bien informée sur le clan des Brésiliens du Paris Saint-Germain.

Neymar irréprochable durant le confinement

« Neymar, il va très bien, il fait toujours sa quarantaine au Brésil, à Mangaratiba. Il a versé 880.000€ à l’Unicef et un fonds de solidarité pour aider les gens à combattre la crise sanitaire liée au Coronavirus. On sait qu’il ne voulait pas que les gens sachent pour ces dons. Mais c’est de notoriété publique au Brésil. Son attaché de presse a bien dit que Neymar travaille très fort chez lui, il prend soin de son corps. Ce n’est pas la fête chez Neymar ! Il a Ricardo Rosa, le préparateur physique. Il doit garder le niveau physique qu’il avait avant la pause. Il espère reprendre dès que possible » a indiqué la journaliste, intimement convaincue que Neymar fait son maximum afin de garder le rythme et être disponible à un bon niveau physique dès la reprise de la Ligue 1.

Du côté du Paris Saint-Germain, on semble faire confiance à Neymar mais également à Thiago Silva, Keylor Navas ou encore Edinson Cavani, qui ont tous pris la décision de rejoindre l’Amérique du Sud durant le confinement. Toutefois, une crainte a pris de l’épaisseur au sein de la direction du PSG, celle de voir tous les sud-américains bloqués ou mis en quarantaine lors de leur retour en France. Un scénario catastrophe qui priverait alors Neymar and Cie de quelques matchs au moment de la reprise de la Ligue 1. Car au vu de la pandémie actuelle du coronavirus, il n’est pas à exclure que l’Amérique du Sud soit plus durement touchée au moment où l’Europe sortira de la crise.