PSG : Milan séduit par Diallo, moins par son prix

PSG : Milan séduit par Diallo, moins par son prix

Icon Sport

Le PSG s'active à dégraisser son effectif et à tenter d'en tirer de l'argent. Après Rafinha, Abdou Diallo pourrait quitter Paris. Le Sénégalais plaît à l'étranger mais son salaire complique une possible vente.

Leonardo s'était montré ambitieux pour ce début d'année 2022 au PSG. Le directeur sportif parisien a avancé l'objectif de récupérer 100 millions d'euros sur les ventes au mercato de janvier. Un objectif ambitieux qui ne sera pas facile à atteindre. Pour ce qui est de se débarrasser des indésirables, Paris veut être optimiste en témoigne le prêt de Rafinha au Celta Vigo. Le problème sera surtout de vendre et donc de récupérer de l'argent. Joueurs à court de forme, salaires trop importants, inflexibilité du PSG ou manque d'envie des joueurs concernés, la tâche ne s'annonce pas simple et ce n'est pas le cas d'Abdou Diallo qui donnera un constat différent.

Milan veut obtenir un prêt d'Abdou Diallo

Le défenseur sénégalais avait bénéficié de nombreuses titularisations avec le PSG jusqu'à la fin de l'été. Mais depuis, son temps de jeu s'est fortement réduit et il est barré à gauche par Achraf Hakimi ou Juan Bernat. Il a même été utilisé dans l'axe dernièrement mais ses possibilités sont encore plus minces face à Kimpembé, Marquinhos ou encore Ramos. Il ne fait pas de mystère que son départ est envisagé, reste à concrétiser pour les prétendants. Ceux-ci sont au nombre de deux, West Ham et le Milan AC. Les Rossoneri sont les plus actifs sur ce dossier, voulant Diallo pour remplacer Simon Kjaer. Le défenseur danois est en effet blessé pour plusieurs mois. Mais, le prix de 20 millions d'euros demandé par les Parisiens et surtout le salaire du joueur au PSG bloque tout recrutement. Selon Sky Sport Italia, les Milanais veulent un prêt d'Abdou Diallo. Mais, Paris reste à la recherche de liquidités et ne veut pas accumuler les prêts après celui de Rafinha. Un dossier d'autant plus compromis que Milan pourrait se rabattre sur le Lillois Sven Botman dont le prix est de 30 millions. Pour le PSG, l'espoir peut venir de Londres et de West Ham. Les Hammers aiment le profil du joueur parisien et ils auraient la solidité financière pour assumer son salaire.