PSG : Messi et le Covid, les révélations glaçantes

PSG : Messi et le Covid, les révélations glaçantes

Icon Sport

De nouveau dans le groupe du PSG contre Reims dimanche, Lionel Messi a disputé une petite demi-heure pour son retour à la compétition.

Au contraire de la majorité des joueurs, Lionel Messi a mis plusieurs semaines pour revenir à la compétition après avoir contracté le Covid-19 durant les fêtes de fin d’année. Le Paris Saint-Germain s’est-il montré précautionneux à l’extrême avec son Ballon d’Or, ou celui-ci était-il réellement en incapacité de jouer ? La deuxième hypothèse est la bonne selon Lionel Scaloni, le sélectionneur de l’Argentine. Interrogé en conférence de presse en marge des matchs de qualifications à la Coupe du monde contre le Chili et la Colombie, celui qui a pris la décision de ne pas convoquer Lionel Messi a dévoilé que la star du Paris SG avait eu la « souche la plus dure » du Covid-19 et qu’il avait réellement eu du mal à récupérer après avoir contracté la maladie infectieuse.

Messi extrêmement affecté par le Covid

« Nous aimerions qu’il soit ici. J'ai eu une conversation avec lui et il m'a dit que le Covid l'affectait beaucoup. Il avait la souche la plus dure » a reconnu le sélectionneur de l’Argentine en conférence de presse avant de poursuivre au sujet de Lionel Messi. « Il est important qu'il se rétablisse physiquement et j'ai décidé que le mieux était qu'il ne vienne pas dans de mauvaises conditions. Il n’a pas joué pendant longtemps et je pense que la décision était la bonne » a ajouté le boss de l’Argentine, pour qui Lionel Messi a donc bien souffert du Covid-19, qui l’a empêché de reprendre l’entraînement collectif durant un long moment et qui a par conséquent retardé son retour à la compétition. En l’absence de Lionel Messi, c’est un autre joueur du Paris Saint-Germain qui portera le brassard de capitaine de l’Argentine face au Chili puis contre la Colombie : Angel Di Maria. « C’est le bon capitaine en l’absence de Messi. Il a beaucoup d’expérience avec l’équipe nationale » a expliqué son sélectionneur, dont la confiance fera logiquement plaisir à Angel Di Maria.