PSG : Mbappé, Verratti, Tuchel… Ils ont été indignes de Paris

PSG : Mbappé, Verratti, Tuchel… Ils ont été indignes de Paris

Photo Icon Sport

Vainqueur de son match contre Bruges (1-0) mercredi, le Paris Saint-Germain atteint les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. L’essentiel est assuré, mais la manière n’y était pas.

Contrairement au match aller en Belgique (0-5), les Parisiens n’ont pas surclassé leur adversaire. Au contraire, l’actuel troisième du groupe a parfois malmené les locaux, sauvés par Keylor Navas sur le penalty de Mbaye Diagne. « Après, on peut se demander si c’est un petit PSG qui a été incapable d’élever son niveau et l’intensité qui a permis aux Belges d’être un peu dans le confort », s’interroge Jérôme Rothen. En revanche, le consultant de RMC n'a aucun doute sur la prestation de Kylian Mbappé.

« Son état d’esprit n’a pas été bon, mais il n’est pas le seul, a critiqué l’ancien Parisien. Le problème, c’est que quand un fait ça… J’ai analysé le milieu et l’attaque, je suis très sceptique sur ce milieu. Mais la ligne d’attaque, même si ce n'est "que" Bruges… Ce n’est pas possible ! Il y avait trois joueurs sur la ligne médiane qui regardaient les autres défendre dans leur but. Verratti, son match c’est un scandale. Il a marché, il a été incohérent tactiquement, il a perdu quasiment tous ses ballons. » Et après l’Italien, c’est le coach Thomas Tuchel qui a été ciblé.

Rothen s’ennuie au Parc

« Lorsque tu es le PSG, avec ses moyens, les joueurs que tu as et le recrutement que tu viens encore de faire, comment tu peux nous servir des matchs comme ça ? Depuis le début de saison j’ai fait tous les matchs au Parc des Princes, à part une excellente première période contre Marseille et le match du Real Madrid qui est à part, tu t’es fait chier la plupart du temps, a-t-il lâché. Quand tu es entraîneur du PSG, tu dois proposer autre chose ! Tu dois trouver un style de jeu où tu prends le jeu à ton compte et tu l’imposes à ton adversaire. » Ce qui n’a pas été le cas mercredi, ni le week-end dernier à Dijon (2-1).