PSG : Leandro Paredes renvoyé à Paris, c'était écrit

PSG : Leandro Paredes renvoyé à Paris, c'était écrit

Icon Sport

Le PSG a prêté de nombreux joueurs lors du dernier mercato, Antero Henrique ayant eu pour mission de vider le vestiaire parisien. Mais certains devraient revenir très vite à Paris, faute d'avoir convaincu.

Christophe Galtier l’avait clairement fait savoir dès qu’il a été nommé entraîneur du Paris Saint-Germain, il était indispensable que son groupe soit resserré et pour cela les dirigeants des champions de France devaient trouver des solutions pour se séparer de plusieurs joueurs. Tandis que Luis Campos s’occupait du recrutement, c’est Antero Henrique qui a négocié joueur par joueur des accords avec différents clubs, permettant à la fois de répondre aux exigences du nouvel entraîneur du PSG, mais également de soulager légèrement la masse salariale. Et cela même si l’on sait que certains prêts se sont finalisés à des conditions économiques très peu valables pour le club de la capitale. Parmi les joueurs poussés vers la sortie, il y a eu Leandro Paredes, qui a rapidement rejoint à la Juventus son compatriote argentin arrivé libre du PSG, Angel Di Maria. Mais l’avenir du milieu de terrain n’est clairement plus en Serie A.

Paredes a déçu, retour à la case PSG

La Gazzetta dello Sport explique que sauf improbable retournement de situation durant la deuxième partie de saison, Leandro Parades va repartir au Paris Saint-Germain. En effet, l’ancien joueur du Zénith Saint-Pétersbourg, lié avec le PSG jusqu’en juin 2024, n’a pas rempli l’une des conditions obligatoires à son transfert définitif à la Juventus. En effet, la Vieille Dame avait placé en clause impérative sa qualification pour les huitièmes de final de la Ligue des champions. A l’époque, personne ne savait que Paris serait dans le groupe de la Juve et allait même largement contribuer à l’élimination du club turinois en C1. Résultat, Andrea Agnelli n’a aucune obligation de faire signer Leandro Paredes et cela tombe bien, car ce dernier a énormément déçu en Italie. Le média sportif transalpin précise que cette option d’achat était proche de 30 millions d’euros et que le salaire du joueur argentin atteignait 7,5 millions d’euros.