PSG : La boulette de Leonardo, Paris va souffrir en C1

PSG : La boulette de Leonardo, Paris va souffrir en C1

Photo Icon Sport

Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour le PSG à l’heure de la reprise, et Leonardo se fait critiquer pour les nombreux départs de joueurs en fin de contrat.

A l’heure de la reprise de l’entrainement, le Paris Saint-Germain ne va pas pouvoir compter sur Edinson Cavani. Titulaire lors du match retour face à Dortmund, le dernier avant la crise sanitaire, l’attaquant uruguayen a décidé de ne pas prolonger son contrat avec le PSG, même pour deux mois le temps de finir la Ligue des Champions. Un choix majeur qui va faire des dégâts, tout comme celui de Thomas Meunier. Le défenseur belge a pris la même décision, et va rejoindre Dortmund dans les prochains jours, laissant un gros doute derrière lui dans son couloir droit. Surtout que, comme le veut le règlement, le PSG a le droit de rajouter un joueur dans sa liste pour la Ligue des Champions, mais il faut que celui-ci soit déjà présent dans l’effectif de la saison en cours. Donc pas une recrue. Avec ces quatre départs, en comptant ceux de Tanguy Kouassi et Adil Aouchiche, le Paris SG a pris un gros coup sur la tête, et notamment Leonardo, dévoile Le Parisien. Le directeur sportif espérait conserver tout le monde pour ces deux derniers mois, et propose au lieu de cela un effectif amoindri au mauvais moment à son entraineur Thomas Tuchel. Et pour Jérôme Alonzo, le Brésilien est fautif, notamment de ne pas avoir tout fait pour prolonger Thomas Meunier, qui sera très difficile à remplacer, pour la fin de saison comme pour la suivante.

« Ça va être un problème. Surtout pour ce poste de latéral droit qui est stratégique pour remporter la Ligue des champions, on l’a vu ces dernières saisons. Thomas Meunier est un bon latéral ! Il n’y en a plus sur le marché. On avait un bon latéral et on ne veut pas le prolonger alors qu’il a fait un grand nombre d’appels du pied pour rester. Cet été, tu vas devoir bricoler à un poste stratégique », a balancé l’ancien gardien du club, désormais consultant, dans les colonnes du Parisien. Aller défier les ténors européens, qui seront eux au grand complet, avec un énorme trou à droite et un avant-centre de premier plan en moins, le PSG s’est mis les bâtons dans les roues dans son fol objectif de remporter la première Ligue des Champions de son histoire.