PSG : Al-Khelaïfi est nul, Daniel Riolo se lâche

PSG : Al-Khelaïfi est nul, Daniel Riolo se lâche

Icon Sport

Argent illimité ou pas, le mercato du Paris Saint-Germain force l’admiration de toute l’Europe.

Il y en a toutefois un qui n’est pas convaincu, c’est Daniel Riolo. Le polémiste de RMC a fait sa rentrée cette semaine, et il attaque déjà fort. Pour le coup, ce sont les qualités de Nasser Al-Khelaïfi qui sont à remettre en cause à ses yeux. Malgré les coups réussis avec des joueurs à zéro euro comme Wijnaldum, Sergio Ramos, Gianluigi Donnarumma et bien sûr Lionel Messi, le président du PSG ne convainc pas Daniel Riolo. Ce dernier préfère retenir l’échec qui s’annonce dans le dossier Kylian Mbappé, symbole pour lui que, dès qu’il est question d’autre chose que d’argent à aligner sur la table, le dirigeant qatari est largué. 

« La responsabilité n'est pas que sur les épaules de Mbappé. Nasser Al-Khelaifi gère mal tous les dossiers, il n'y en a pas un qui est bien géré ! Il ne gère qu'au chéquier. Ils ne gèrent rien, ils ont même foiré Thiago Silva ! Mais ça, on ne le dit pas ! Et là, il gère très mal Mbappé. Mais Mbappé a aussi le droit d'être plus clair et de dire, dans une interview sa décision. À un moment, il faut être clair. Dis-le ! », a livré l’intervenant de l’After Foot, qui a bien évidemment reçu quelques messages salés en retour. Notamment un rappel que Mbappé, comme n’importe quel travailleur, n’avait pas pour obligation de dévoiler devant la presse sa situation contractuelle ou ses intentions pour son avenir. 

« ‘Nasser gère mal tous les dossiers" Ca y est, le clown est de retour ! » ou encore « Il gère qu’au chéquier Mort de rire à s'en rouler par terre. C’est vrai que les autres clubs gèrent avec autre chose. Ronaldo a menacé chaque année le réal pour avoir des augmentations. La dernière fois c’est pas passé normal en vrai après 4 ldc. Tous les clubs gèrent au chéquier tous », s’est vu répondre un Daniel Riolo qui a toujours eu la gestion du Paris Saint-Germain dans le viseur. Il est vrai que les fins de contrats et les départs des joueurs, y compris les plus prestigieux comme Edinson Cavani ou Thiago Silva, ont parfois été difficiles à suivre. Mais c’est le lot des grands clubs de garder parfois toutes les options ouvertes jusqu’au bout, et cela ne devrait pas changer avec un Kylian Mbappé qui n’a visiblement aucune envie de prolonger au PSG dans les mois à venir.