Pogba, une offre sidérante pour terrasser le PSG ?

Pogba, une offre sidérante pour terrasser le PSG ?

Icon Sport

En fin de contrat avec Manchester United à la fin de la saison, Paul Pogba est un joueur que le PSG surveille de près.

L’été dernier, les rumeurs se sont intensifiées autour de l’intérêt du Paris Saint-Germain pour Paul Pogba. Le club de la capitale semblait prêt à dégainer une offre officielle pour recruter l’international français, mais Manchester United a très vite fermé la porte au départ de Paul Pogba. Malgré la situation contractuelle du champion du monde, dont le bail chez les Red Devils expire à la fin de la saison, Manchester United ne veut pas entendre parler d’un départ de Paul Pogba. Au contraire, les dirigeants mancuniens font actuellement leur maximum pour convaincre le poulain de Mino Raiola de prolonger son contrat. Et selon les informations du Sun, une offre délirante va être transmise par Manchester United à Paul Pogba dans les semaines à venir.

600.000 euros par semaine pour Pogba à MU ?

Le tabloïd britannique croit savoir que Manchester United est prêt à faire sauter la banque en proposant à Paul Pogba un salaire astronomique de 600.000 euros par semaine, soit un montant de 29 millions d’euros par an. Une folie financière incroyable au vu de l’irrégularité de Paul Pogba. Mais du côté de Manchester United, on voit plus loin que les simples performances sportives du champion du monde 2018. En effet, les Red Devils possèdent avec Paul Pogba un joueur au pouvoir marketing quasiment inégalable et en interne, on estime que ce salaire délirant serait rentabilisé par les rentrées d’argents liées aux produits dérivés (maillots, etc) à l’effigie de Paul Pogba. Reste maintenant à voir ce que Mino Raiola et Paul Pogba penseront de cette offre incroyable, à condition bien sûr que celle-ci se confirme. De son côté, le PSG, focalisé sur le dossier Kylian Mbappé et qui distribue déjà des salaires XXL à Messi ou encore à Neymar, pourrait temporiser. Et pour une fois, ne pas tomber dans le jeu de la surenchère…