OM : Mandanda est plus cramé que Buffon, un ex-gardien s’explique

OM : Mandanda est plus cramé que Buffon, un ex-gardien s’explique

Photo Icon Sport

Critiqué pendant la crise à l’Olympique de Marseille, Steve Mandanda (33 ans) réalise sûrement sa pire saison.

C’est évident, le gardien olympien n’est plus aussi décisif qu’auparavant. A croire que l’on ne reverra plus l’international français à son meilleur niveau, alors que d’autres portiers parviennent à briller à un âge plus avancé. On peut notamment citer le Parisien Gianluigi Buffon (40 ans). Alors comment expliquer cette différence ? « Steve et Buffon, pour parler d'anciens, n'ont pas le même jeu, Steve est beaucoup plus explosif, a un jeu qui pompe beaucoup plus d'énergie », a souligné Jérôme Alonzo pour France Football, avant d’évoquer l’état physique du Marseillais.

« Steve est quelqu'un qui s'est blessé souvent récemment. Depuis sa dernière blessure à Crystal Palace, il a encore fait des très bons matchs, mais dans cette régularité qui faisait sa force, j'ai senti, à ce retour de blessure-là, que la courbe s'inversait très légèrement déjà, a estimé l’ancien portier. C'est un gardien qui est moins félin, qui jaillissait très vite avant. Ce n'est pas que psychologique, c'est les cannes. J'ai l'impression qu'avec ces blessures-là, les cannes réagissent un petit peu moins bien aux exigences du très très haut niveau. C'est l'usure, on ne vieillit pas tous pareil. » Autre explication, la fatigue mentale.

Le contexte marseillais en cause

« Ce n'est pas impossible du tout, c'est quelqu'un qui a joué beaucoup de matchs toute sa carrière, qui a joué des saisons importantes, qui a joué surtout dans un club qui use, a rappelé Alonzo. Marseille est un club qui use. Y évoluer en tant que gardien, en tant que capitaine, en tant que pilier, c'est très dur psychologiquement. Steve a relevé tous ces défis, il a été champion de France. L'usure psychologique naturelle, qu'on connaît tous à un moment donné, accélérée par le fait que tu joues à l'OM, est, pour moi, une cause possible. » Sur le déclin, Mandanda devra quand même réagir afin de contribuer au réveil de l'OM.