OL : Charmant et incohérent Genesio, Vincent Duluc est sans pitié

OL : Charmant et incohérent Genesio, Vincent Duluc est sans pitié

Photo Icon Sport

Il faut l'admettre bien malin celui qui à la mi-temps du match PSG-OL pouvait prévoir le score final de cette rencontre totalement folle. En première période, l'Olympique Lyonnais a mis le pied sur le ballon et a donné le tournis aux joueurs parisiens comme rarement cela avait été fait au Parc des Princes. Mais pour Vincent Duluc, en persistant dans son choix tactique, Bruno Genesio a ouvert la porte à l'ouragan Paris SG, et cela n'a pas manqué.

« Il y a, enfin, ce que cette soirée dit de l’OL, puisqu’il est difficile d’analyser le match en oubliant complètement la première heure, et surtout la première période, durant laquelle Lyon aura eu des airs de meilleure alternative possible en Ligue 1, la seule équipe capable, techniquement, de priver le PSG de ballon. Mais c’est tout Lyon, jamais ce PSG n’a eu aussi peu le ballon, en L1, qu’en première période ; jamais il n’a eu autant d’espaces qu’en seconde. C’est le charme de l’OL, et son erreur, Bruno Genesio s’en tenant à un 4-2-3 après l’expulsion de Tousart, laissant sa charnière sans protection. Personne d’autre, en visite au Parc, ne pense ainsi qu’à jouer, sans se couvrir. Et personne n’est gentil dans un sommet au point de prendre des cartons sans jamais faire mal. Le risque serait trop grand d’en prendre cinq », écrit, dans L'Equipe, un Vincent Duluc qui a apprécié le match, mais se demande encore comment le coach de l'Olympique Lyonnais a pu faire ce choix.