Le PSG « n’accepte plus la défaite »

Le président parisien a pour une fois pris la parole ce samedi après le match nul face à Rennes (1-1) sans que ce soit pour montrer sa désolation, comme ce fut souvent le cas cet hiver. Robin Leproux estime qu’un changement est en train de s’opérer dans son groupe.

« Je suis satisfait mais aussi frustré car on avait la victoire sans les deux balles sorties, les deux poteaux et éventuellement un penalty. Mais c'est une grosse satisfaction car on a su revenir au score avec une équipe qui, désormais, n'accepte plus la défaite. Cet état d'esprit est d'excellent augure avant samedi prochain. Aujourd'hui, on a un groupe complètement en phase, qui tend vers le même objectif. La Coupe de France est quelque chose à laquelle on tient car on n'a pas eu beaucoup de motifs de satisfactions cette saison. On a un Graal à aller chercher, j'espère que les tribunes n'auront pas décidé de s'affronter, c'est plutôt une fête », a demandé le dirigeant parisien à une semaine de la finale face à Monaco.