ASSE : Une banderole fait scandale, ça va trop loin ?

ASSE : Une banderole fait scandale, ça va trop loin ?

Depuis des semaines, le ton monte du côté des supporters de l'AS Saint-Etienne. Et en dehors de l'écoeurante vidéo envoyée par des membres des Magic Fans 91, exclus depuis, une banderole fait scandale.

Après la précieuse victoire de l’AS Saint-Etienne à Nîmes le week-end dernier, la semaine aurait dû être calme et sereine du côté de l’Etrat et de Geoffroy-Guichard. Mais les révélations sur la vidéo raciste envoyée par des supporters à Denis Bouanga, et la sanction infligée à Charles Abi, qui avait bravé le protocolaire sanitaire le 1er avril dernier, ont mis un peu de tension au sein du vestiaire stéphanois. Et l’apparition jeudi d’une banderole juste devant le stade Geoffroy-Guichard n’a pas calmé les choses. Lancé dans une croisade contre Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, dont il demande qu’ils vendent l’ASSE, le Collectif Peuple Vert en Colère multiplie les messages à l’encontre deux deux présidents et cela depuis des semaines. Mais cette fois, nombreux sont ceux à être choqués par les mots utilisés pour cette banderole, laquelle disait : « Depuis plus d’un an, la France a un virus, depuis 15 ans à Sainté on se tape 2 cancers ».

Dans Le Progrès, on estime que même si le combat des supporters a le droit de se faire via des messages, ce dernier est tout de même allé beaucoup trop loin et que cela contribue à une ambiance délétère. « Le collectif Peuple vert en colère, qui s’attache à rendre public certains agissements du duo présidentiel, a accroché à Geoffroy-Guichard une banderole de très mauvais goût, franchissant la limite du raisonnable », explique le média régional, qui précise que concernant la vidéo raciste, le Procureur de la République de Saint-Etienne a ouverte une enquête. Et pendant ce temps, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo restent silencieux.