OL : Un bonus de 9 ME au mercato, la grosse surprise !

OL : Un bonus de 9 ME au mercato, la grosse surprise !

Icon Sport

En cas de transfert de Nabil Fekir cet été, l’OL en tirerait profit en récupérant 20 % du montant du transfert récolté par le Bétis Séville.

A l’instar des Girondins de Bordeaux grâce aux transferts d’Aurélien Tchouaméni au Real Madrid et de Jules Koundé au FC Barcelone, l’Olympique Lyonnais va-t-il renflouer ses caisses grâce au transfert de l’un de ses anciens joueurs ? C’est une probabilité qui n’est pas à écarter cet été et cela concerne Nabil Fekir. Sous contrat avec le Bétis Séville jusqu’en juin 2026, l’international tricolore est courtisé en Angleterre. Et selon les informations du site Fichajes, un départ vers Newcastle n’est pas impossible pour l’ancien capitaine de l’OL. L’hiver dernier, les Magpies avaient déjà tenté leur chance pour s’offrir Nabil Fekir, en vain car le Bétis Séville ne voulait pas s’en séparer en cours de saison. La donne est différente et cet été, le club andalou ne s’opposera pas au départ de son gaucher en cas de proposition XXL.

Fekir vendu 45 ME par le Bétis ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Nabil Fekir (@nabilfekir)

Recruté pour seulement 20 millions d’euros en provenance de l’Olympique Lyonnais en juillet 2019, Nabil Fekir pourrait être revendu plus du double par le Bétis Séville. Et pour cause, le média espagnol croit savoir que Newcastle a transmis une offre avoisinant les 45 millions d’euros au Bétis Séville pour le transfert du milieu offensif de 29 ans. Pour le moment, les dirigeants andalous sont en pleine réflexion et n’ont pas donné leur réponse à Newcastle en ce qui concerne cette offre de transfert pour Nabil Fekir. Un départ n’est pas impossible au vu de l’offre colossale de Newcastle. Auteur de 22 buts et 23 passes décisives en 118 matchs de championnat au Bétis Séville, Nabil Fekir s’est globalement imposé comme un taulier de l’équipe de Manuel Pellegrini. Mais la réalité économique risque de rattraper le Bétis, qui ne peut se permettre de cracher sur une telle somme. Dans le cas où le club sévillan accepterait une offre à 45 ME, c’est 9 ME qui reviendrait à l’OL, soit 20 % du prix du transfert. Une belle opération financière pour Jean-Michel Aulas et John Textor.