OL : Tolisso, une confidence inquiétante

OL : Tolisso, une confidence inquiétante

Icon Sport

L’intersaison est plutôt studieuse à l’OL même si certains supporters sont inquiets et sceptiques quant à la forme de Corentin Tolisso.

Au contraire d’Alexandre Lacazette, qui a réussi son intersaison avec l’OL et qui a été promu capitaine par Peter Bosz pour la saison à venir, Corentin Tolisso cristallise les doutes. Il faut dire que l’international allemand, dont la fin de l’aventure au Bayern Munich a été gâchée par les pépins physiques, n’a pas participé aux matchs amicaux de l’Olympique Lyonnais. Rien de bien rassurant alors que les Gones jouent leur premier match de Ligue 1 vendredi soir contre l’AC Ajaccio au Groupama Stadium. Un match que Corentin Tolisso, bien que de retour à l’entraînement collectif cette semaine, n’est pas certain de jouer. Interrogé ce mercredi en conférence de presse, Peter Bosz a confié qu’aucun risque ne sera pris avec le champion du monde 2018 et que par conséquent, il n’était pas certain d’être dans le groupe de l’OL.

Tolisso trop juste pour ce week-end ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Corentin (@corentintolisso)

« Corentin (Tolisso) a repris avec le groupe la semaine dernière, ça va très bien. Pour ce week-end ? On verra » a lancé Peter Bosz au sujet de Corentin Tolisso, dont la participation au match contre Ajaccio semble bien compromise, une confidence qui ne va pas diminuer les inquiétudes des supporters lyonnais au sujet de la forme de l’ex-Bavarois. Peter Bosz a par ailleurs profité des micros tendus devant lui pour faire un point sur l’effectif et notamment sur Maxence Caqueret. « Il va mieux, il court. La semaine prochainement normalement, il reprendra avec le groupe. Reine-Adelaïde, c’est un peu pareil niveau timing comme Romain Faivre d’ailleurs » a expliqué Peter Bosz, qui devra également faire sans Henrique pour ce premier match de Ligue 1. Un OL diminué va ainsi se présenter contre Ajaccio vendredi soir mais à n’en pas douter, le onze de départ aligné par Peter Bosz sera tout de même très compétitif.