OL : Terrier heureux de prouver à Genesio qu'il avait tort

OL : Terrier heureux de prouver à Genesio qu'il avait tort

Photo Icon Sport

Buteur en forme de l'Olympique Lyonnais puisqu'il a marqué six buts en Ligue 1 pour l'OL depuis la 29e journée de championnat, dont le dernier dimanche dernier contre Lille, Martin Terrier n'a pas toujours eu la part belle depuis qu'il a rejoint le club rhodanien l'été dernier. Souvent placé sur le banc par Bruno Genesio, l'attaquant de 22 ans admet qu'il n'a pas toujours bien vécu cette situation, notamment lors du match retour de Ligue des champions au Camp Nou face au Barça, mais il estime qu'il lui fallait prouver sur le terrain que son coach avait tort. Et c'est ce qu'il a tenu à faire, plutôt que de pleurnicher.

Revenant précisément sur ce statut de remplaçant à Barcelone, Martin Terrier en tire des conclusions. « Ça fait partie du foot, c’est formateur, surtout pour un jeune comme moi, qui apprend, qui vient d’arriver. Je n’étais pas content sur le moment, forcément, et je reconnais que je n’ai pas trop compris pourquoi c’est moi qui suis allé en tribune ce soir-là. Mais le coach fait ses choix, je les respecte. Déjà, dans mon caractère, je ne suis pas du genre à réclamer. Je préfère prouver les choses. À partir du moment où je serai important sur le terrain, le coach ne pourra plus se passer de moi. On peut dire ce qu’on veut en dehors, mais la réalité, c’est toujours le terrain », confie, dans L'Equipe, l'attaquant de l'Olympique Lyonnais qui devrait débuter dimanche soir contre l'OM au Vélodrome.