OL-PSG : Aulas refait les comptes et ne comprend pas

OL-PSG : Aulas refait les comptes et ne comprend pas

Photo Icon Sport

Ardent défenseur de son équipe, de ses joueurs et de son club, Jean-Michel Aulas n’aime pas non plus qu’on le titille sur son stade. Notamment sur le succès populaire modéré rencontré pour le match de mercredi face à Bordeaux. Certes, la rencontre avait lieu à 19h00 en semaine, et les résultats de l’OL ne sont pas vraiment ceux espérés, mais, dès le troisième match de son ère, le Parc Olympique Lyonnais a fermé ses tribunes supérieures pour finalement enregistrer 30.143 spectateurs pour la venue de Bordeaux. Un score honorable mais pas suffisamment mis en valeur selon Jean-Michel Aulas, qui est allé rechercher une affluence équivalente du Parc des Princes sur un match pout tenter une comparaison plutôt osée. 

« Quand le Parc OL réunit 30.500 spectateurs le mercredi à 19h00, c’est un échec. Quand le PSG à 21h00 fait moins de 30.000, c’est un succès », a fini par résumer le président lyonnais, qui sait que les affluences prises en compte par la LFP sont sujettes à caution, puisqu’elles compte automatiquement les abonnés, même ceux qui ne viennent pas. Ainsi, mercredi face à Lorient, le Parc des Princes accueillait officiellement 45.358 spectateurs, ce qui semblait assez loin de la réalité visuelle.