OL : Porto, le pire tirage pour Lyon, Riolo s'explique

OL : Porto, le pire tirage pour Lyon, Riolo s'explique

Photo Icon Sport

Qualifié en tant que deuxième de sa poule, l’Olympique Lyonnais a accompli sa mission la plus ambitieuse de cette première partie de saison.

Ce n’était pas gagné d’avance avec Manchester City en épouvantail, Hoffenheim en équipe surprise, et Donetsk en club européen confirmé. Mais l’OL a fait le travail et peut aborder sereinement le tirage au sort. Et ce malgré des adversaires potentiels qui se nomment le FC Barcelone, le Real Madrid, la Juventus ou le Bayern Munich. Car contre eux, les joueurs de Bruno Genesio joueront sans n'avoir rien à perdre, ce qui leur a réussi jusqu’à présent. En revanche, un adversaire plus modeste est à éviter pour Daniel Riolo.

« Tu as sept chances sur huit (sic) de tomber sur un adversaire plus fort que toi. Tu peux jouer libéré, cela peut te permettre d’être un peu plus à l’aise et d’arrêter d’avoir peur dans les zones de vérité. Certains joueurs peuvent être plus relâchés. Cette deuxième partie de saison, c’est que du bonus. La seule fois où ils auront de la pression, c’est s’ils tombent sur Porto. Aulas qui ramène toujours à l’oseille, il sera moins bien. Pour le reste, tout est au-dessus de l’OL normalement. S’ils jouent le Real, le Barça, il faut les jouer comme contre City », a demandé le consultant de RMC, qui va à contre-pied de nombreux observateurs, pour qui tomber sur le club portugais représenterait la meilleure chance pour l’OL de passer le prochain tour.