OL : Pierre Ménès va exciter Jean-Michel Aulas

OL : Pierre Ménès va exciter Jean-Michel Aulas

Icon Sport

Au lendemain de la victoire de Lyon contre Saint-Etienne, Jean-Michel Aulas s'agace que la manière de jouer de l'OL soit remise en cause. Et Pierre Ménès prend le risque de s'y attaquer.

Le président de l’OL n’a pas apprécié que Vincent Duluc, et ce dernier n’est pas le seul, fasse remarquer que la victoire de l’équipe lyonnaise est la seule chose positive à retenir d’un derby contre l’AS Saint-Etienne qui a frôlé le néant en matière de football. Via les réseaux sociaux, Jean-Michel Aulas a vivement réagi à un article du journaliste, lui reprochant ses écrits et l’accusant de vouloir déstabiliser l’Olympique Lyonnais. « Un peu de grandeur cher Vincent : pourquoi se faire plaisir à ce point en se moquant par de belles formules caricaturales et en minimisant la victoire de l’OL tout en tentant de déstabiliser la confiance de l’équipe est indigent! vous cherchez quoi ? », a lancé le grand patron de Lyon. Pas de quoi impressionner Pierre Ménès, qui lui aussi estime que l’Olympique Lyonnais a été en dessous de tout face aux Verts, et que si la situation de l’ASSE est forcément terrible, les performances de l’équipe de Peter Bosz ne sont pas vraiment plus glorieuses et annoncent des jours difficiles du côté de la capitale des Gaules.

Lyon doit se regarder en face après le derby

Evoquant la victoire de l’OL dans le derby, l’ancien consultant de Canal+ n’est pas tendre du tout et considère qu’il n’y a pas lieu de se réjouir du côté de Lyon. « OK, les Lyonnais ont gagné le derby. Mais si on a un minimum de lucidité côté lyonnais, on ne peut pas se contenter d’une telle bouillie où tu ne marques que sur penalty – en même temps, cette fois il est justifié contrairement à la semaine dernière. Car à part ça, Aouar a eu deux occases et Kadewere une, toutes repoussées par Bernardoni. Et puis… c’est tout. Face à un adversaire aussi faible et en manque de confiance, c’est intolérable de sortir une prestation aussi affligeante. Alors évidemment, ce soir à Lyon tout le monde s’en fout : l’OL a battu Sainté donc ça va pouvoir fanfaronner pendant une semaine. Mais il faut bien que les Lyonnais se rendent compte que le problème reste entier et qu’ils ne pourront pas gagner tous leurs matchs 1-0 sur penalty (...) Lyon, même si l’équipe a pris six points en deux matchs, il n’y a pas l’ombre d’un progrès dans le jeu. Et puis j’ai toujours du mal à comprendre les choix de Bosz, qui fait rentrer Kadewere avant Cherki et sort Paqueta pour Shaqiri. Tout cela est très étrange et n’annonce rien de bon pour la suite… », explique un Pierre Ménès très inquiet pour l'Olympique Lyonnais.