OL : Peter Bosz n'est pas un pisse-froid, c'est un stratège

OL : Peter Bosz n'est pas un pisse-froid, c'est un stratège

Icon Sport

Vendredi, malgré le large succès de l'OL 4-1 à Lorient, Peter Bosz n'est pas apparu totalement satisfait de la performance de ses troupes. Un perfectionnisme du Néerlandais qui est compréhensible pour Benoît Cheyrou.

Pour la première fois de la saison, vendredi soir, l'OL a marqué quatre buts dans un match de Ligue 1. La performance offensive des Lyonnais a séduit les observateurs mais n'a pas forcément déridé leur entraîneur, Peter Bosz. Le Néerlandais a préféré être plus critique malgré l'ampleur du score. Si la victoire des siens était incontestable et représente une belle opération au classement, Bosz a encore vu des failles dans son collectif. Des erreurs qui ne sont pas à son goût comme il l'a exprimé devant les médias.

Peter Bosz exigeant au bon moment

Au micro d'Amazon Prime, diffuseur de la rencontre, Peter Bosz est apparu agacé par le contenu de l'OL au Moustoir. « On a très bien commencé. Mais on a perdu des ballons faciles et on a laissé Lorient revenir. Le match contre Lille était meilleur, même si le résultat est meilleur ce soir. On a joué contre une équipe qui n'avait pas encaissé beaucoup de buts. Après le premier but, on n'a pas bien joué », a t-il indiqué. Des mots qui tranchent avec l'enthousiasme constaté chez les supporters lyonnais vendredi soir. Mais, l'attitude de Bosz est totalement logique comme l'explique Benoît Cheyrou.

« Je pense que pour Peter Bosz, il a été très dur et très exigeant avec son équipe dans ses déclarations d’après-match. Je pense que quand on est coach et qu’on gagne, c’est plus facile de passer des messages, de régler des petits détails et de donner tu temps de jeu à des joueurs qui jouaient un peu moins. Je pense que Bosz en a rajouté un petit peu mais je pense aussi que c’est le bon moment. Quand on perd et qu’on est dans une spirale négative, c’est dur pour un coach de dire des choses encore pour corriger. Quand tout va bien, c’est le bon moment de dire ce qui ne va pas et ce qu’on peut travailler pour être meilleur », a développé le consultant d'Amazon. Si l'OL confirme rapidement le succès à Lorient, sur le terrain et dans les résultats, tout le monde à Lyon oubliera ces détails. Que ce soit Peter Bosz, les supporters lyonnais ou la direction.