OL : Paqueta affole l’Angleterre, Aulas perd la tête

OL : Paqueta affole l’Angleterre, Aulas perd la tête

Icon Sport

Annoncé sur le départ, Lucas Paqueta plaît beaucoup en Angleterre. Plusieurs pensionnaires de Premier League s’intéressent au milieu de terrain. Une excellente nouvelle pour l’Olympique Lyonnais et son président Jean-Michel Aulas qui en profitent pour augmenter le prix du Brésilien.

Le message est clair de la part de l’Olympique Lyonnais. Moins de deux ans après son arrivée pour 20 millions d’euros, Lucas Paqueta ne sera pas retenu cet été. Le président Jean-Michel Aulas a laissé entendre que le Brésilien ne correspondait pas totalement au nouveau projet. Et que les envies du Brésilien seraient écoutées avec attention. Autrement dit, l’ancien joueur du Milan AC n’est pas contre un départ sachant que sa cote reste élevée en Angleterre. On a beaucoup évoqué l’intérêt de Newcastle depuis l’hiver dernier.

Newcastle, Arsenal et d'autres clubs intéressés ?

Mais les Magpies ne sont pas les seuls sur le coup de l'autre côté de la Manche. Des rumeurs parlent aussi d’une approche d’Arsenal auprès de l’entourage de Lucas Paqueta. Sans citer les clubs, le journaliste Rudy Galetti confirme que beaucoup d’équipes anglaises apprécient l’international brésilien. Une excellente nouvelle pour l’Olympique Lyonnais quand on sait que les pensionnaires de Premier League possèdent de gros moyens financiers. Ce paramètre explique sans doute pourquoi Jean-Michel Aulas a subitement augmenté le prix de son joueur.

En effet, notre confrère indique que le président rhodanien réclame désormais 80 millions d’euros pour le transfert de Lucas Paqueta ! Un montant très élevé qui risque de refroidir tous les courtisans du milieu polyvalent. Il faut tout de même rappeler que le Gone, après une première partie de saison brillante, a perdu le fil pendant la phase retour. Ces derniers mois ne devraient pas inciter les Anglais à monter si haut. Toujours en Angleterre, Manchester United refuse par exemple de payer ce même montant pour le Barcelonais Frenkie de Jong. Autant dire que JMA devra nettement revoir ses exigences à la baisse.