OL : Metz a taillé Lyon, la vengeance d'Aulas est terrible

OL : Metz a taillé Lyon, la vengeance d'Aulas est terrible

Photo Icon Sport

Agacé par certaines décisions arbitrales, le Messin Fabien Centonze a critiqué le jeu de l’Olympique Lyonnais. Ce qui n’a pas du tout plu au président Jean-Michel Aulas.

Metz a bien du mal à digérer la défaite à domicile contre l’Olympique Lyonnais (2-0). Les Grenats ne méritaient pas mieux, mais regrettent le penalty accordé juste avant la mi-temps. Une pause durant laquelle Fabien Centonze a taclé le jeu des Gones. « Sans penalties, Lyon est une équipe très moyenne », a lâché le latéral droit au micro de Canal+. Sans surprise, sa sortie n’a pas plu à Jean-Michel Aulas, qui s’est vengé sur Twitter. « Peut-être même que Metz avec les penalties est encore une équipe moyenne, a répondu le président lyonnais. Par contre, pour la sécurité des dirigeants, c’est même carrément dangereux donc affligeant. » En effet, JMA a dû être exfiltré en raison du comportement des supporters locaux.

Mais les tensions sont ensuite descendues jusqu’en salle de conférence de presse, où Vincent Hognon a contesté le penalty accordé pour une main de Matthieu Udol, après une longue intervention de la VAR. « Quand on n’arrive pas à se décider en six minutes, on ne siffle pas, a réagi le coach messin. Je pense que l’arbitre n’avait pas pris sa décision après avoir vu les images, mais il a choisi la solution de facilité : siffler un penalty pour l’OL à ce moment. » Là encore, Aulas n’a pas apprécié et réclame une punition. « S’il ne prend pas une lourde sanction par la commission d’éthique, c’est probablement que la commission aura fermé les yeux ? », a glissé le patron de Lyon histoire de pointer du doigt l'accusateur messin.