OL : Lyon va à Nancy mais en reculant et en fulminant

OL : Lyon va à Nancy mais en reculant et en fulminant

Photo Icon Sport

Lorient ayant basculé durant l'été sur une pelouse hybride, Nancy sera le seul club de Ligue 1 à encore disposer à domicile d'un terrain synthétique, qui plus est très fatigué. Le club lorrain attendra l'été prochain pour installer à son tour une vraie surface en herbe. En attendant, les 19 adversaires du club lorrain vont devoir se coltiner le synthé de Marcel-Picot et cela ne les emballe pas. Premier hôte de l'AS Nancy-Lorraine, l'Olympique Lyonnais ne jubile pas du tout. Bruno Genesio est même ouvertement mécontent de voir sa formation évoluer sur un tel terrain, même si le coach de l'OL se réjouit de savoir qu'ensuite il sera tranquille tout le reste de la saison.

« Il est très important de bien commencer le championnat, même si la surface de jeu est problématique. Mais bon, on débute sur cette surface, ce sera fait comme ça, on aura réglé le problème, on sera tranquille. Mais ce n’est pas une surface adéquate pour jouer au football de haut niveau », a lancé Bruno Genesio, qui est le premier coach de Ligue 1 à se plaindre de cette situation mais probablement pas le dernier. Pour mémoire, le syndicat des joueurs professionnels a demandé l’arrêt total de l’utilisation de cette surface synthétique qui provoquerait de nombreuses blessures.