OL : Lyon martyrisé par l'UEFA après les incidents ?

OL : Lyon martyrisé par l'UEFA après les incidents ?

Photo Icon Sport

Mardi soir, l’Olympique Lyonnais a vécu une soirée particulièrement mouvementée, un début de bagarre ayant éclaté entre les supporters et plusieurs joueurs dont Memphis Depay au bord de la pelouse.

Des incidents dont Jean-Michel Aulas se serait bien passé après une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. D’autant que, comme rappelé par le journal L’Equipe au lendemain du match nul entre l’OL et Leipzig (2-2) le club rhodanien est sous le coup d’un sursis après les incidents survenus lors d’une rencontre au Groupama Stadium contre le CSKA Moscou en 2017-2018. Le club de la capitale des Gaules sera-t-il, du coup, sanctionné pour cette altercation en bord de pelouse ? La question se pose selon le quotidien national.

La crainte des dirigeants de l’Olympique Lyonnais est d’autant plus grande que la bagarre entre les joueurs et les supporters n’a pas été le seul événement marquant de ce match. En effet, à la 38e minute de jeu, une bouteille et un gobelet ont été lancés depuis les tribunes sur un joueur de Leipzig, manquant de le toucher au visage. Un fait divers que l’arbitre du match Anthony Taylor a signalé au délégué, interrompant le jeu quelques secondes. L’Olympique Lyonnais a donc de grandes chances, pour l’accumulation de ces deux événements, de faire l’objet d’une enquête de l’UEFA qui pourrait ensuite prononcer des sanctions allant d’une simple amende à un match à huis clos. Ce serait d'autant plus regrettable que forcément l'OL peut s'attendre à une recette record en cas d'énorme affiche au prochain tour, ce qui sera probablement le cas compte tenu des équipes déjà qualifiées dans le pot A.