OL : Licenciement collectif à OL TV, Lyon s'explique

OL : Licenciement collectif à OL TV, Lyon s'explique

Photo OL TV

L'Olympique Lyonnais a perdu son contrat avec Canal+ et a décidé de tailler dans les effectifs de son service OL Média.

Il y a quelques mois, OL TV a disparu de MyCanal, le contrat liant la chaîne du club de Jean-Michel Aulas au groupe de Vincent Bolloré n’ayant pas été reconduit. Pour les supporters de l’Olympique Lyonnais, il faut désormais prendre un abonnement à 2,90 euros par mois pour continuer à regarder les programmes de la chaîne via le site de Lyon. Mais forcément, cela ne compense pas la perte provoquée par la fin du deal avec Canalsat, et les dirigeants de l’OL ont donc déclenché une procédure de licenciement collectif au sein d’OL Media annonce ce lundi Le Progrès, sachant que ce secteur fait travailler près de 30 personnes. Et c’est un tiers des effectifs qui va devoir quitter l’Olympique Lyonnais comme l’a confirmé le directeur général du club rhodanien, lequel réfute un possible effet direct de la crise dans le football. 

Thierry Sauvage reconnaît que l’arrêt du contrat avec Canalsat a été un rude coup porté à OL Média. « Nous nous orientons vers un réaménagement de l’activité média à travers OLPlay, avec des contenus encore plus digitaux. C’est une modernisation, il y aura moins de moyens lourds. Une procédure de licenciement collectif est en cours pour une dizaine de personnes sur le secteur d’OL média (...) Ce n’est pas une conséquence du Covid-19. Nous l’aurions fait même sans cela. Il s’agit de la donnée structurelle d’un département qui n’avait plus sa rentabilité économique avec la fin du contrat Canalsat », explique le DG de l’Olympique Lyonnais, qui précise qu'aucun autre secteur du club n'est concerné par ce plan de licenciement. L'OL va donc rentrer dans le rang après avoir longtemps donné l'exemple, et sa chaîne ne sera plus diffusée que via son site internet et dans un mode plus magazine.