OL : Les mauvais souvenirs de Genesio refont surface

OL : Les mauvais souvenirs de Genesio refont surface

Pour la première fois depuis son départ en 2019, Bruno Genesio fait son retour au Groupama Stadium en tant qu’adversaire dimanche. L’occasion pour l’entraîneur du Stade Rennais de se rappeler quelques souvenirs.

Au-delà de l’enjeu et de la course aux places européennes, cette affiche entre l’Olympique Lyonnais et le Stade Rennais ne sera pas un match comme les autres pour Bruno Genesio. L’entraîneur des Rouge et Noir va retrouver Décines pour la première fois depuis son départ en 2019. C’est donc avec une part d’émotion que le technicien aborde ce choc de haut de tableau, après ses longues années passées au club rhodanien dans différents rôles.

« J’ai commencé à jouer à Lyon à l’âge de cinq ans et demi, a rappelé Bruno Genesio. J’ai été professionnel là-bas, j’ai la chance d’avoir été entraîneur là-bas pendant trois saisons et demie. Je suis né là-bas, je ne peux pas effacer ces 30-35 ans de vie à Lyon et avec l’Olympique Lyonnais. C’est pour moi un moment particulier de me retrouver dans le vestiaire visiteur, je vais essayer de pas me tromper quand j’arrive. Il y a beaucoup de respect parce qu’on a vécu ensemble pendant trois ans et demi et c’est beaucoup dans un club comme Lyon »,

Bien sûr, Bruno Genesio n’a pas connu que de bons moments chez les Gones. Outre les conditions de son départ avec la pression des supporters, le coach rennais se souvient de deux demi-finales perdues : l’une en Europa League contre l’Ajax d’Amsterdam (1-4, 3-1) d’un certain Peter Bosz en 2017, et l’autre en Coupe de France contre Rennes (2-3) en 2019. « J’assume l’échec des demi-finales, a-t-il confié. C’est un signe du destin que je retourne à Lyon pour mon premier match avec le Stade Rennais face à l’entraîneur qui nous avait éliminés avec l’Ajax. » La partie opposera donc deux entraîneurs revanchards.