OL : La guerre Tatarusanu - Lopes ? Il accuse Aulas

OL : La guerre Tatarusanu - Lopes ? Il accuse Aulas

Photo Icon Sport

Après un lancement mouvementé, le mercato estival de l’Olympique Lyonnais devrait être assez calme d’ici au 2 septembre prochain.

Cela reste tout de même à prouver, car entre les prêts des jeunes (Ndicka, Fofana), et les potentielles envies d’ailleurs des remplaçants (Terrier, Cornet), Juninho aura quelques dossiers à gérer jusqu’à la fermeture du marché des transferts. Mais la principale mission du directeur sportif des Gones se trouve dans la cage. Vu que depuis quelques semaines, la guerre des portiers fait rage entre Ciprian Tatarusanu et Anthony Lopes. Arrivé libre en provenance de Nantes cet été, l’international roumain souhaite déjà faire ses valises, car l’OL ne lui a pas vendu le bon projet. C’est en tout cas ce qu’a confié Cosmin Contra, son sélectionneur : « Ils ont promis à Tatarusanu que Lopes partirait et qu’il serait le gardien numéro un. Mais Lopes n’est jamais parti, et Tatarusanu se trouve dans une situation délicate. Il essaie de parler à sa direction, pour qu’elle le laisse partir en prêt pour la saison ». Une situation ubuesque dont le principal coupable est Jean-Michel Aulas, selon Grégory Schneider.

« C’est comme si votre patron vous mentait ! Je pense qu’il y a eu un double discours. Est-ce qu’ils n’ont pas pris Tatarusanu pour forcer Lopes à resigner en lui faisant comprendre qu’il n’est pas si indispensable que ça. Je pense qu’ils voulaient forcer la main à Lopes. En tout cas, il y a votre patron qui vous dit que vous venez pour ça. Et finalement, on vous propose autre chose. Ça devient très compliqué. C’est un international roumain avec plus de 50 sélections. On ne parle pas d’un petit gardien ! Evidemment qu’il sait qu’il est moins fort que Lopes, mais on lui a promis qu’il partirait, donc bon… On lui a menti à ce garçon. Et il ne ment pas. La première fois qu’il avait dit ça, c’était en conférence de presse où il y avait Aulas qui a assumé à côté de lui », a lancé, sur La Chaîne L’Equipe, le journaliste, qui comprend donc l’attitude de Tatarusanu, sachant que Sylvinho a donné sa priorité à Lopes tout en lui offrant seulement les matchs de coupes...