OL : L'Equipe, le PSG, Genesio...Lyon déballe le linge sale

OL : L'Equipe, le PSG, Genesio...Lyon déballe le linge sale

Photo Icon Sport

L'Olympique Lyonnais n'a visiblement pas apprécié les trois pages consacrées ce samedi dans L'Equipe à Bruno Genesio, à la fois sous l'angle du vif incident intervenu samedi dernier à la sortie d'une boîte de nuit, mais également sur le souci entre l'entraîneur de l'OL et certains supporters. Alors, ce samedi après-midi, le club rhodanien a mis en ligne un long réquisitoire contre le quotidien sportif, le PSG prenant un tacle en passant.

« L’Olympique Lyonnais déplore l’attitude de L’Equipe qui tombe ce matin dans un pur voyeurisme qui piétine la vie privée ....et salit les hommes et l’OL, en prétextant l’incident privé dont a été récemment victime Bruno Genesio pour publier un «dossier» aux relents nauséabonds de réquisitoire contre Bruno Genesio. Le procédé est grossier au point d’occulter volontairement, dans ce qui est sensé être une analyse, toute argumentation positive à Bruno Genesio. L’Equipe donne ainsi la parole aux seuls rares détracteurs et se garde d’opposer leurs commentaires, ne serait-ce que sur le plan technique du fond de jeu, à l’avis positif de techniciens professionnels qui, comme l’a exposé par exemple dernièrement Eric Carrière, apprécient plutôt les bases du fonds de jeu de l’OL (...) Il faut aussi avoir conscience que la situation macroéconomique du football français a considérablement été modifiée depuis le début des années 2000. Les fonds d’Etat dont bénéficie le PSG, conjugués à l’excellent travail de son Président Nasser Al-Khelaïfi et son directeur général Jean Claude Blanc, ont ainsi contribué à déréguler la compétition et donc à créer des frustrations compréhensives, en particulier chez les non initiés, mais qui doivent restées maîtrisées (...)

L’Equipe a utilisé malheureusement ce même procédé sélectif dans l’interview du Président Jean-Michel Aulas dont les propos n’ont été que partiellement repris avec ce même objectif d’essayer d’opposer l’Institution OL et ses supporters alors que la crédibilité de celle-ci est au plus haut à Lyon bien sûr, mais aussi en France et encore plus à l’international.

La réussite d’un club réside essentiellement par l’osmose qui existe entre son Président et son entraîneur d’une part, son entraîneur et ses joueurs d’autre part. C’est le cas en Équipe de France qui a remporté la Coupe du Monde alors que certains, y compris les médias populistes, contestaient son sélectionneur Didier Deschamps. C’est également la réalité à l’OL.

L’Olympique Lyonnais déplore donc cette position partisane de L’Equipe mais qui n’altère en rien la confiance du club dans sa stratégie, dans ses possibilités, dans son ambition, et dans son entraîneur Bruno Genesio pour réussir une grande saison avec l’appui de ses supporters qui ne seront pas dupes de cette nouvelle pantalonnade de l’Equipe qui ne sert pas, en tentant de déstabiliser l’OL, le football français engagé dans une reconquête de l’Europe avec ses clubs leaders dont fait partie notre Institution grâce à un « modèle » réussi.

L’acidité extrême des articles d’Hugo Guillemet et Régis Dupont répond peut-être à certaine directives dévoilant la déviance de L’Equipe sur le sensationnel comme tend à le démontrer la mise en ligne dès vendredi soir sur le site du quotidien de l’article titré «Genesio, chronique d’un emballement», comme un teasing destiné à faire le buzz, et alors que d’autres membres de cette rédaction ne partagent certainement pas cette dérive », écrit l'Olympique Lyonnais dans cette charge virulente au parfum de déjà-vu.