OL : Impatient de séduire Bosz, ce talent devra patienter

OL : Impatient de séduire Bosz, ce talent devra patienter

Icon Sport

Il est l'un des éléments les plus prometteurs de la formation lyonnaise. Florent Da Silva a séduit sous le maillot français lors du dernier Euro U19. Il voudrait surfer sur sa bonne lancée pour bousculer la hiérarchie à l'OL. Mais, le club préfère qu'il revienne d'abord bien frais.

Tandis que l'OL est toujours aussi actif sur le mercato pour améliorer son effectif, on l'oublierait presque mais il possède déjà en son sein plusieurs talents qui ne demandent qu'à montrer leur potentiel. Rayan Cherki, Mohamed El Arouch ou encore Florent Da Silva. Ce dernier aimerait faire son trou à Lyon alors qu'il n'a joué qu'un match avec les Gones. C'était en février 2021 face à Strasbourg en Ligue 1. Depuis, il a évolué en prêt à Villefranche Beaujolais en National lors du dernier exercice. Il a aussi joué l'Euro U19 avec la France en Slovaquie lors du mois de juin. 

L'OL pousse le pressé Da Silva au repos

Fort d'une compétition solide avec un but, une passe décisive et une place de demi-finaliste avec les Bleuets, Florent Da Silva compte bien taper dans l'œil de Peter Bosz lors de la préparation estivale. Mais, le jeune milieu de 19 ans devra prendre son mal en patience. L'OL ne veut pas user le corps de son jeune joueur, très sollicité ces derniers temps.

En effet, selon les informations de L'Equipe, l'OL a ordonné à Da Silva de prendre une semaine de vacances pour se régénérer. Il ne fera son retour à l'entraînement que le 11 juillet prochain alors qu'il voulait revenir de suite. Au départ, le club lyonnais voulait même le laisser au repos jusqu'au 18 juillet. Mais, devant la motivation de Da Silva à réintégrer le groupe pro, l'OL a du faire des concessions. Il faut dire que l'emploi du temps du joueur a été chargé ces dernières semaines avec l'Euro U19 ainsi que le barrage d'accession en Ligue 2 joué et perdu avec Villefranche face à Quevilly-Rouen. Si l'OL veille à la santé de ses joueurs, il ne se plaindra pas de voir un tel enthousiasme chez un jeune alors que l'état d'esprit a souvent été pointé du doigt chez les jeunes pousses lyonnaises dans un passé récent.