OL Groupe : Activité en baisse, mais levée de fond de 52 ME

OL Groupe : Activité en baisse, mais levée de fond de 52 ME

Photo Icon Sport

Cotée en bourse, la société OL Groupe doit forcément rendre des comptes régulièrement à ses actionnaires. Ce lundi soir, les chiffres du troisième trimestre de la saison 2014-15 ont été publiés et ils ne sont clairement pas bons, même si le groupe a fait savoir que cela n’empêchait pas l’optimisme d’être de rigueur pour l’avenir. Le total des activités est ainsi passé de 95,1 ME au 31 avril 2014, à 76,9 ME ce jour, pour une baisse de 18,9 ME. Deux explications principales sont avancées pour justifier ce manque à gagner : l’absence de participation à une Coupe d’Europe, et la billetterie qui va avec, et par le fait que l’OL ait décidé de ne pas vendre de joueurs lors de l’été 2014 « afin de privilégier la performance sportive de la saison », explique ainsi OL Groupe.

A ce moment de la saison, si la billetterie hors Coupe d’Europe reste stable, la masse salariale est en baisse, tandis que les produits de partenariat et de publicité sont en légère hausse, et comprennent déjà quelques recettes générées par le Grand Stade, sur de futurs contrats. Enfin, lors du conseil d’administration préalable à la publication de ces comptes, l’approbation d’une augmentation de capital de l’ordre de 52 ME a été effectuée sur le principe. C’est une nouvelle fois les actionnaires références d’OL Groupe, à savoir ICMI (34 % du capital) et Pathé (30 % du capital) qui soutiendront cette opération, même s'il reste 18 ME à trouver pour compléter cette levée de fonds. Cet argent servira, outre des opérations économiques, à financier la construction du centre de formation de Meyzieu ainsi que celui de Décines, et à aménager les finitions du grand stade.