OL : Govou est cash, Lyon n'a pas le profil du champion

OL : Govou est cash, Lyon n'a pas le profil du champion

Icon Sport

Leader convaincant avant la trêve hivernale, l’Olympique Lyonnais a repris timidement avec un nul arraché à Rennes (2-2) dans un match où les joueurs de Rudi Garcia ont bu la tasse, puis une déconvenue surprenante à domicile contre Metz (0-1).

Si le scénario et les décisions arbitrales sont durs à digérer, le résultat est là et il permet à Lille et au PSG de passer déjà devant. L’OL, qui avait pour mission de garder la tête le plus longtemps possible, vient surtout de perdre trois points à domicile face à une équipe du milieu de tableau. Un résultat qui met un terme définitif aux espoirs de titre aux yeux de Sidney Govou, toujours aussi cash dans ses analyses. Mais l’ancien de l’OL, qui a connu les succès avec son club formateur, estime que la recette est à la fois simple à dire et difficile à appliquer, puisqu’il s’agit de ne surtout pas perdre des points dans les matchs de ce type.

« C’est une défaite qui peut faire mal car le titre de champion va se jouer cette année sans gros écarts. Pour l’OL, c’était vraiment le match à ne pas perdre. Une victoire aurait été un message fort, à l’image de ce qu’a fait Lille qui marque à la 90e. Ce dimanche, tout était réuni pour gagner, pour envoyer ce message fort à la L1. Dans un championnat qui va se jouer à très peu, ces trois points en moins risquent de coûter cher. C’est le genre de match où vous construisez un titre. Vous n’êtes pas dans un bon jour, mais vous avez la réussite à la 90e pour marquer le but décisif. Ça ne remet pas en cause la bonne période de l’OL. Mais Paris gagne un match en jouant moyennement, Lille aussi. Les équipes qui arrivent à gagner ce genre de matchs sont les potentiels champions », a prévenu le consultant dans les colonnes du Progrès, histoire de bien faire comprendre que cette saison, chaque point allait compter en vue d’un sprint final à plusieurs.