OL : Derrière Depay, Lyon a une arme fatale encore méconnue

OL : Derrière Depay, Lyon a une arme fatale encore méconnue

Régulièrement aligné par l’entraîneur Rudi Garcia cette saison, le défenseur central Sinaly Diomandé suit une progression impressionnante. Et encore, l’une des principales qualités de l’Ivoirien reste méconnue.

En rejoignant l’Olympique Lyonnais en toute fin de mercato estival, Djamel Benlamri pensait lutter pour une place dans le onze de Rudi Garcia. Mais quatre mois plus tard, l’international algérien ne compte que cinq matchs toutes compétitions confondues. La raison est simple, le défenseur central de 31 ans n’est que le quatrième choix de l’entraîneur. Les titulaires Jason Denayer et Marcelo dominent évidemment la hiérarchie et derrière, c’est le jeune Sinaly Diomandé qui a les faveurs du coach rhodanien. Il faut dire que l’Ivoirien justifie sa réputation de futur roc. Solide dans les duels, le Gone arrivé en provenance de l’académie JMG de Djenakou est également habile à relance.

Et ce que les Lyonnais savent peut-être moins selon son ancien coéquipier Alidu Seidu, c’est que Diomandé représente une arme redoutable sur coup de pied arrêté. « Il a une très grosse frappe de loin, même à 35 mètres, a confié le défenseur de Clermont à 20 Minutes. Il suffit de le décaler, et si c’est cadré, ça fait forcément but. En Côte d’Ivoire, les défenseurs n'essayaient parfois même plus de contrer le ballon tellement ses tirs étaient trop puissants. Bon, là, il fait peut-être le timide en ne demandant pas à frapper, il y a Memphis Depay avant lui. Mais s’il le laisse en tenter un, le coach va kiffer. » Un atout à découvrir pendant cette deuxième partie de saison.