OL : Débat tactique sur la défense à aligner à Rennes

OL : Débat tactique sur la défense à aligner à Rennes

Photo Icon Sport

Suspendu pour le déplacement à Rennes, Mapou Yanga-Mbiwa cédera sa place le week-end prochain. Mais à qui ?

Même s’il n’est pas le défenseur le plus rassurant de l’effectif, l’ancien romain avait su faire la paire en compagnie de Morel et Umtiti ces derniers temps, pour un rendement satisfaisant. Son absence va toutefois soulever une question de taille, à savoir l’alignement, ou non, de la charnière centrale Morel-Umtiti. En théorie, cette doublette a les faveurs de Bruno Genesio, tout d’abord parce que ce sont deux joueurs performants dans l’axe, et ensuite car cela permet à un Henri Bédimo en jambes quand il est sollicité, d’être aligné sur le côté gauche. Mais c’est la perspective d’aligner deux gauchers en charnière centrale qui pourrait rebuter l’entraineur lyonnais.

Deux droitiers, oui. Deux gauchers, non ?

« Si on peut aligner deux droitiers, comme on l’a fait longtemps ensemble avec Caçapa, ce n’est pas possible avec deux gauchers. Le gaucher va toujours chercher à revenir sur son bon pied, à l’inverse du droitier qui peut plus facilement utiliser les deux pieds », a assuré Cris dans les colonnes du Progrès, et pour qui Bakary Koné sera donc aligné. Responsable du secteur défensif, Caçapa n’est pas de cet avis. « Je l’ai déjà vu faire au Brésil et ça ne semblait pas poser de problème. C’est avant tout une question d’automatismes », a expliqué le membre du staff de l’OL, qui ne manquera pas de faire passer le message à Bruno Genesio. L’autre solution est de faire descendre Maxime Gonalons d’un cran, ce qui n’a pas toujours été une réussite, mais permettrait d’aligner Grenier, Darder et Ferri dans l’entrejeu. A vos lyonnites…