OL : Cherki sur le départ, la mise au point !

OL : Cherki sur le départ, la mise au point !

Icon Sport

Dans son édition du jour, le journal L’Equipe a évoqué les doutes de Rayan Cherki, peu épanoui à l’OL et convoité par Nice.

Le phénomène est annoncé depuis des mois, mais il tarde cruellement à exploser. Le talent de Rayan Cherki ne fait aucun doute mais pour l’heure, le milieu offensif de l’Olympique Lyonnais ne s’est toujours pas imposé comme un titulaire dans le Rhône. Rudi Garcia l’a utilisé avec parcimonie et pour l’instant, son successeur Peter Bosz fait la même chose. Une situation qui commence à sérieusement agacer le milieu offensif formé à Lyon, qui envisage de quitter l’OL à la fin de la saison si sa situation n’évolue pas favorablement d’ici juin prochain. La situation est surveillée de près par Nice et par plusieurs autres clubs français et européens. Interrogé par RMC, l’un des conseillers de Rayan Cherki est sorti du bois, confirmant les doutes de Rayan Cherki mais démentant formellement les rumeurs au sujet d’un éventuel départ dès le mois de janvier.

Cherki, priorité à l'OL, mais...

« Rayan a pu être affecté de ne pas rentrer à Troyes » concède un agent de Rayan Cherki avant de poursuivre. « C’est le choix du coach qu’on respecte qu’on soit en accord ou non avec celui-ci. Sur le plan sportif, on n’a jamais exprimé la moindre exigence à l’attention du club même s’il avait été imaginé par tous qu’il bénéficie d’une opportunité de s’affirmer en janvier avec l’absence des trois attaquants engagés à la CAN » juge-t-il. « Il y a de très bonnes relations avec Vincent Ponsot et Jean-Michel Aulas. Dans nos échanges, on a constamment été en recherche des éléments à apporter à Rayan pour l’inciter à aller dans le sens des exigences du coach » explique par ailleurs l’agent.

« Rayan est le premier à estimer qu’il peut et doit apporter plus à l’OL. Reste à savoir quelles conditions peuvent être réunies, en termes de confiance et de rythme, pour qu’il puisse pleinement exprimer ses qualités » lance l’agent de Cherki, qui regrette que le milieu offensif de l’OL n'ait pas suffisamment sa chance. « La seule chose à laquelle on incite Rayan, c’est de s’accrocher et de se réfugier dans le travail. En ce qui concerne le projet sportif qui lui est imaginé ou non à Lyon, seul le coach peut y répondre. Du côté de Rayan, au rang des priorités, ce qui importe le plus cette semaine, c’est une victoire dans le derby » explique-t-il. En off, l’entourage de Rayan Cherki explique qu’un départ cet hiver est inenvisageable. En revanche, on laisse clairement la porte ouverte à un départ l’été prochain, si la situation du joueur n’a pas évolué. L’OL est prévenu…