OL : Lopes veut le salaire de Mandanda, Aulas n'est pas chaud

OL : Lopes veut le salaire de Mandanda, Aulas n'est pas chaud

Photo Icon Sport

Auteur d’un exercice 2018-2019 exceptionnel, Anthony Lopes fait partie des favoris pour décrocher le titre de meilleur gardien de la saison en Ligue 1 lors des Trophées UNFP. Et fort logiquement, le Portugais est l’un des joueurs les plus convoités à son poste en Europe, à quelques semaines de l’ouverture du marché des transferts. D’autant que l’ancien vice-capitaine des Gones sera en fin de contrat en juin 2020, et que les négociations pour sa prolongation patinent en raison d’un désaccord salarial important entre les deux parties. Sur le site Olympique-et-Lyonnais, Nicolas Puydebois, visiblement bien informé dans ce dossier, a apporté des précisions inquiétantes dans ce dossier…

Porto et l'Atlético Madrid à l'affût

« Même s’il aime le club, il ne va pas forcément accepter tout ce qu’on lui propose. À un moment donné il est professionnel mais si on ne respecte pas son niveau de performance, forcement il sera amené à partir même si son idée première est de prolonger à l’OL. Il a des sirènes. Le FC Porto et l’Atlético de Madrid lui font des yeux doux. Donc à un moment donné il aura un choix à faire. C’est des clubs qui jouent souvent la Ligue des champions et le haut de tableau dans leur championnat. Donc il faut que l’OL fasse attention car il peut perdre un élément important. Etant donné qu’Anthony Lopes est meilleur que Steve Mandanda, il devrait au moins avoir le même salaire que lui. Son agent essaye de s’aligner sur ce qui se fait de mieux en France aujourd’hui. Si l’OL estime être l’un des meilleurs clubs français, il n’y a pas de raison que le gardien de l’Olympique de Marseille, qui a des performances moins importantes qu’Anthony Lopes, ait un salaire plus élevé » a lâché Nicolas Puydebois, pour qui Lyon est véritablement en danger dans ce dossier très délicat à bien des égards pour Jean-Michel Aulas.