OL : Bruno Guimaraes prêt à trahir Lyon ?

OL : Bruno Guimaraes prêt à trahir Lyon ?

Photo Icon Sport

Arrivé début février à Lyon, Bruno Guimaraes est devenu le chouchou des supporters de l'OL grâce à des performances plus que convaincantes. De quoi affoler le mercato.

Cela restera la belle satisfaction du mercato hivernal 2020, Bruno Guimaraes n’a pas mis longtemps pour confirmer sous le maillot de l’Olympique Lyonnais que Juninho n’avait pas perdu son flair lorsqu’il s’agit de détecter un talent brésilien. En permettant à l’OL de s’offrir pour 20ME le milieu de terrain de Paranaense, le directeur sportif a fait une vraie belle pioche. Car les quelques rencontres jouées par Bruno Guimaraes avec Lyon, juste avant la pause brutale du football, ont tapé dans l’œil non seulement du sélectionneur du Brésil, mais également de grands clubs européens. Résultat, le nom du milieu lyonnais circule déjà comme une cible potentielle. Et se confiant à Fox Sports, Bruno Guimaraes avoue qu’évidemment toutes les rumeurs, et notamment celles sur l’intérêt du FC Barcelone le flattent.

Cependant, le joueur brésilien, lié encore quatre ans avec l’Olympique Lyonnais ne veut pas encore tirer un trait sur sa carrière au sein du club de Jean-Michel Aulas. « J’ai toujours dit à mes agents que je rêvais de jouer en Angleterre, la Premier League est le meilleur championnat du monde, chaque match est disputé. Même lorsque le premier joue contre le dernier, on dirait une finale. Mais j’ai aussi la nationalité espagnole et j’aime la Liga et le football espagnol. Ce sont deux championnats dans lesquels j'aimerais évoluer, a reconnu Bruno Guimaraes, qui va plus loin dans son analyse sur l’avenir de sa carrière européenne...après l’OL. Le FC Barcelone ? Il y a juste eu des prises de renseignements, je crois. C’est gratifiant d’être observé. Moi, je veux continuer à jouer. Je suis content d'entendre tout cela. Mais le Barça n'a jamais parlé directement avec moi. Je viens juste d’arriver à Lyon. Quand il n’y a rien de concret, on travaille avec ce qu’on a. On verra ce qui se passe, j’ai un contrat long ici à Lyon, je suis bien. J’ai d’autres projets c’est sûr, mais j’ai le temps. »