OL : Aulas veut 50ME, Arsenal échoue encore pour Aouar

OL : Aulas veut 50ME, Arsenal échoue encore pour Aouar

Photo Icon Sport

Arsenal accélère pour tenter d’attirer Houssem Aouar. Les propositions du club anglais sont cependant loin de satisfaire un Olympique Lyonnais en position de force dans le dossier.

L’Olympique Lyonnais na va pas vivre une fin de mercato tranquille. Le club dépourvu de Coupe d’Europe cette saison n'est pas à l’abri du départ de ses meilleurs éléments tel que Houssem Aouar d'ici le 5 octobre. Le milieu de terrain plaît de l’autre côté de la Manche où Arsenal a fait une offre de 36 ME vendredi. Une proposition repoussée par l’OL comme l’explique RMC Sport. Le président du club rhodanien Jean-Michel Aulas attend une compensation financière plus importante de la part des Gunners, sous peine de fermer toutes possibilités d’un transfert pour son numéro 8. « Il y aura très peu de départs : pour Houssem, Arsenal est beaucoup trop éloigné de sa valeur. On compte sur lui pour faire un grand match à Lorient et mener l’OL en CL (Ligue des Champions) l’année prochaine », réagissait-il ce samedi.

Arsenal est fixé, cependant le club londonien ne semble pas enthousiaste à l’idée d’augmenter considérablement le montant du chèque. Toujours d’après RMC Sport, le pensionnaire de Premier League prévoit de revenir à la charge en début de semaine prochaine avec une offre légèrement supérieure à la précédente, soit 38 ME. Pas suffisant pour faire changer d'avis l’OL qui exige 50ME. Le récent demi-finaliste de la C1 s’apprête encore à repousser les avances de son homologue anglais, avec qui les discussions ne donnent rien pour le moment. « Les deux clubs sont loin d’un accord pour le moment donc cela ne concerne pas Houssem directement pour l’instant qui ne doit pas être tracassé par ces échanges. Il est d’ailleurs très professionnel », a relevé une source proche de la direction. Aouar a la tête tournée vers la Bretagne, où Lyon se déplace dimanche (à Lorient, 17h), avant de rallier pourquoi pas la Premier League.