OL : Aulas sent venir cet énorme coup de pression au mercato

OL : Aulas sent venir cet énorme coup de pression au mercato

Photo Icon Sport

Si l'Olympique Lyonnais fait un mercato très ambitieux cet été afin de répondre aux exigences du duo Sylvinho-Juninho, il y a tout de même un vieux dossier qui traîne sur le bureau de Jean-Michel Aulas, et dont le président de l'OL ne semble pas pouvoir se dépêtrer. Il s'agit bien évidemment de la prolongation de contrat d'Anthony Lopes, annoncée comme imminente depuis un ans, mais qui ne s'est toujours pas concrétisé, ce qui fait que le gardien de but de Lyon est entré dans sa dernière année de contrat sans qu'aucune ne soit trouvée. Appétit salarial du joueur ou de ses agents, plusieurs motifs ont été avancés pour justifier le fait qu'Anthony Lopes n'a toujours pas prolongé son bail avec son club formateur.

Et, selon L'Equipe, à l'occasion de la réception d'Angers, vendredi soir au Groupama Stadium, Jean-Michel Aulas s'attend à recevoir un énorme coup de pression venu des tribunes et plus particulièrement des Bad Gones, groupe dont Anthony Lopes a été membre et avec qui le gardien de but de l'OL a toujours des relations étroites.«  Si les supporters lyonnais fêteront le grand retour de Juninho, ils ont aussi l'intention, depuis longtemps, de faire entendre leur voix sur la question du contrat de Lopes. Il y a du référendum dans l'air et tout le monde en connaît le résultat. C'est une pression à laquelle le président de l'OL s'attend (...) Les Bad Gones avaient déjà confectionné une banderole pour son centième match en L1, puis pour le 200e, et il disputera vendredi son 300e match avec l'OL, toutes compétitions confondues », explique Vincent Duluc. Autrement dit, le président de l'Olympique Lyonnais pourrait se voir réclamer un geste rapide et favorable vers le clan Lopes, où l'on semble plutôt zen dans ce dossier.