OL : Aulas ne dit toujours pas non à une saison blanche

OL : Aulas ne dit toujours pas non à une saison blanche

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas est à la veille d’une journée décisive. En effet, c’est jeudi que l’OL et Amiens passeront devant le Conseil d’Etat, la plus haute juridiction administrative.

L’Olympique Lyonnais conteste fermement la décision du conseil d’administration de la Ligue de Football Professionnel, qui a acté la fin de la saison 2019-2020 de Ligue 1 en avril dernier, après les déclarations du Premier Ministre Edouard Philippe devant l'Assemblée Nationale. Selon les informations obtenues par le journal L’Equipe, le club rhodanien réclamera officiellement la reprise de la compétition. Mais le média précise que s'il ne parvenait pas à obtenir le feu vert du Conseil d’Etat pour redémarrer la Ligue 1, Jean-Michel Aulas demandera à ce que l’on prononce… une saison blanche !

Cela ne manquera pas d’en faire sourire plus d’un quand on sait que c’est précisément une saison blanche, c’est-à-dire l’annulation du championnat 2019-2020 et la prise en compte du classement de la saison précédente que Jean-Michel Aulas avait réclamé au tout début de la pandémie de Covid-19. Reste que selon Maître Pierre Barthélémy, avocat spécialiste dans le droit du sport, les requêtes du président lyonnais n’ont quasiment aucune chance d’aboutir comme il l’indiquait à RMC au début de la semaine. Selon les informations obtenues par la radio, l’OL et les autres clubs de Ligue 1 ne seront pas fixés dès jeudi. Effectivement, le Conseil d Etat devrait rendre son jugement quelques jours plus tard, certainement au début de la semaine prochaine. Si la plus haute juridiction administrative de France donne tort à Jean-Michel Aulas, le président de l’OL devra se faire une raison. Car il s’agit de la première et dernière instance susceptible de bouleverser et de remettre en cause les décisions de la LFP et de la FFF.