OL : Attaqué pour le mercato, Aulas riposte !

OL : Attaqué pour le mercato, Aulas riposte !

Icon Sport

Les supporters lyonnais sont pensifs ces dernières heures. Après un derby au contenu décevant et surtout l'arrivée d'Azmoun à Leverkusen, ils s'interrogent sur la stratégie de l'OL dans ce mercato hivernal. Jean-Michel Aulas a du monter au front sur Twitter.

Dans une Ligue 1 toujours plus compétitive avec pas moins de dix équipes susceptibles de jouer l'Europe en fin de saison, l'OL est-il toujours armé pour être sur le podium ? Les supporters lyonnais commencent sérieusement à en douter. 10e de Ligue 1, les Gones ne sont pas très convaincants dans leurs matches. Ce vendredi encore, la prestation face à la lanterne rouge stéphanoise a été terne et inquiétante pour une équipe qui rêve de Ligue des Champions. Pointé du doigt notamment un effectif qui est déficient à de nombreux postes. Un attaquant était désiré lors de ce mercato mais la principale piste est caduque depuis ce samedi, Sardar Azmoun ayant signé l'été prochain à Leverkusen.

Les recrues, l'académie, Aulas défend son modèle

Une information qui n'a pas vraiment plu aux supporters de l'OL qui espéraient tant la venue de l'Iranien, dans les tuyaux l'été dernier et encore plus ces derniers jours. Ils sont allés se plaindre auprès de leur président, Jean-Michel Aulas, là où il est souvent très actif Twitter. Accusé d'être un peu avare sur le marché des transferts, le président lyonnais n'a pas laissé passer cela sans réponse.

« La vérité est qu’on a investi plus de 150 millions d’€ au cours des 3 derniers Mercato et consommé 3 entraîneurs et 1 directeur sportif qui en avait la responsabilité . Le problème n’est pas de recruter mais des joueurs supérieurs qui peuvent être cédés : On fait tout pour ! », a t-il publié avec une attaque à peine masquée envers Juninho et son bilan comme directeur sportif. Puis, il est venu défendre son bébé, la formation lyonnaise.

« Vous dites des contre vérités ce ne sont ni les mêmes structures ni les mêmes financements. Soyez plus réalistes laissez Peter travailler en paix en relation avec l’académie hyper performante où nous investissons 15 millions /an depuis 30 ans: il nous manquait 8 joueurs dont Karl ! », a t-il écrit. Une académie qui reste essentielle pour le président lyonnais. Entre les lignes, elle pourrait même faire office à l'avenir de solution pour compenser un recrutement moins onéreux de l'OL.