OL : Alerte rouge, ce pilier est un grand danger à Lyon

OL : Alerte rouge, ce pilier est un grand danger à Lyon

Photo Icon Sport

Titulaire indiscutable à Lyon, Marcelo a clairement été l’un des hommes forts de Bruno Genesio la saison dernière.

Tellement indispensable aux yeux de la direction sportive que Jean-Michel Aulas a refusé une offre surréaliste de West Ham, laquelle s’élevait à 20 ME l'été dernier. Une telle offre ne risque pas de revenir sur le bureau du président lyonnais au vu de la méforme très inquiétante du défenseur brésilien. Trop lent et parfois carrément dépassé par les événements contre Rennes ou Dijon lors des derniers matchs, le vice-capitaine de l’OL est un grand danger. Selon L’Equipe, il pourrait même s’asseoir sur le banc contre Nantes, vendredi soir.

Pas vraiment une surprise pour Cris, qui est néanmoins septique quant à l’identité de son remplaçant, à savoir le latéral de formation Kenny Tete. « C'est vrai que c'est compliqué pour Marcelo. Il a du mal à enchaîner les bons matches. Pourquoi ? Peut-être que le pressing était plus haut, le bloc aussi et donc ça peut poser des problèmes ensuite. Tete, c'est un latéral droit et je ne sais pas comment il va s'en sortir en défense centrale. Ce sont deux postes différents. Cette saison, Marcelo a plus de mal à anticiper, à lire les trajectoires et il y a beaucoup de ballons dans son dos. En plus, la couverture ne fonctionne pas toujours » a confié l’ancien entraîneur de la réserve lyonnaise, interrogé par le journal. En se privant de Marcelo à La Beaujoire vendredi, Bruno Genesio marquerait les esprits et enverrait un signal fort à ses troupes dans le sprint final. Ceux qui ne sont plus au niveau sortiront automatiquement de l’équipe : il n’y a plus le temps pour les sentiments…