Lyon : Un coach français, Aulas accusé

Lyon : Un coach français, Aulas accusé

Icon Sport

En fin de contrat, Rudi Garcia a officiellement quitté l’Olympique Lyonnais. Juninho et Jean-Michel Aulas s’activent pour lui trouver un successeur.

Les noms de Paulo Fonseca, Roberto De Zerbi ou encore Marcelo Gallardo ont été évoqués pour prendre la suite de Rudi Garcia à Lyon. Mais à en croire Romain Molina, il y a peu de chances que ces coachs étrangers soient choisis pour entraîner l’OL. Et pour cause, le journaliste a bien fait comprendre sur sa chaîne YouTube que Jean-Michel Aulas faisait un blocage sur le fait d’avoir systématiquement un entraîneur français à la tête de l’Olympique Lyonnais, d’où son obsession à recruter Christophe Galtier, une piste qui pourrait toutefois être inatteignable dans la mesure où le coach du LOSC est maintenant la priorité de Naples.

« Lyon ne peut pas fonctionner avec une équipe première ayant la méthodologie d’un club des années 2000 et encore, je suis gentil. A date, l’OL ne compte que trois recruteurs et un superviseur… même Strasbourg a plus de recruteurs. C’est le premier dossier surréaliste. Le deuxième dossier surréaliste, c’est le staff. On parle du retour de Rémi Vercoutre, car Anthony Lopes voulait changer d’entraîneur des gardiens. Et puis en ce qui concerne l’entraîneur, Jean-Michel Aulas veut absolument un Français à qui il peut glisser des conseils nuits et jours. C’est pour ça que Bruno Genesio était le meilleur entraîneur possible de l’OL pour Jean-Michel Aulas car le président pouvait continuer à jouer à Football Manager avec Genesio en se mêlant des transferts, des compos d’équipe… » a dévoilé le journaliste, pour qui Jean-Michel Aulas s’obstine à vouloir un entraîneur français afin de pouvoir établir une relation privilégiée avec lui. Les pistes Gallardo ou encore Fonseca sont donc (peut-être) à ranger dans le fond d’un tiroir, à moins que Juninho parvienne à faire changer d’avis Jean-Michel Aulas.